Les talents_du_trading1. Bonjour Maxime! Eliminé la semaine dernière du concours "Les Talents du Trading" organisé par Saxo Banque, vous avez eu un beau parcours, arrivant même premier du classement lors de la première semaine consacrée à l'EURUSD. Quels souvenirs allez-vous garder de ces quelques semaines?

Bonjour!

L’appui dont j’ai pu bénéficier sur les réseaux sociaux, et plus généralement sur Internet, tout au long de ces semaines, restera un très bon souvenir. Je ne m’attendais pas à un tel engouement! Et je tiens tout particulièrement à remercier les étudiants de mon école, SKEMA Business School, pour leur soutien.

Il y a bien sûr un peu de déception suite à mon élimination, mais je m’étais fixé pour objectif de remporter une épreuve, et l’objectif est atteint. La paire EURUSD constituait l’épreuve idéale pour cela, puisqu’il s’agit du marché sur lequel j’opère, et la semaine s’est bien déroulée.

2. Les lecteurs de Forex.fr ont pu apprécier cet été vos talents d'analyste forex puisque vous avez effectué un stage de deux mois au sein de notre équipe. Est-ce que cette expérience vous a été profitable lors du concours?

La notation lors du concours s’effectuait à 45% sur la stratégie, et nous devions rendre chaque semaine un document expliquant notre approche. La démarche était similaire à celle employée lors de mes analyses cet été, avec une partie fondamentale et une partie technique.

Les méthodes de recherche d’information et de rédaction acquises lors du stage ont sans aucun doute joué un rôle important dans mes bons résultats en stratégie. Je remercie encore une fois Forex.fr pour cette belle opportunité!

3. Quelles leçons tirez-vous des "Talents du Trading" et quels conseils donneriez-vous à un trader qui souhaite suivre votre démarche?

Un premier constat est que l’on ne trade pas de la même façon lors d’un concours et lorsque l’on trade avec son capital. Je trade habituellement en Swing trading sur un horizon de temps de quelques jours, voire semaines. Mais cette technique appliquée à un concours dont les épreuves ne durent que quatre jours est risquée car elle repose sur un petit nombre de trades. J’ai donc dû m’adapter à un horizon de temps beaucoup plus court. Sur ce type d’épreuve, pour obtenir la première place, la prise de risque est essentielle, il est impossible de ne pas trader ou de trader avec un effet de levier trop faible. Il faut être patient, et ne pas hésiter à prendre des risques lorsque la configuration est favorable.

Mais trader demande de la patience, en réel comme en concours, il faut prendre le temps d’analyser les cours et le contexte avant d’entrer en position.

4. Quels sont vos projets maintenant?

Mon mandat à la tête de SKEMA Finance prendra fin en décembre, et j’ai à coeur avec toute l’équipe de mener à bien l’ensemble de nos projets et le travail ne manque pas! J’aimerais par la suite m’investir au sein de la Fédération Sud Finance afin de poursuivre mon engagement associatif, avec notamment l’organisation du Salon de la Finance au printemps prochain.

Mes études se poursuivront dès janvier sur le campus de SKEMA Lille avec la préparation du diplôme de Chartered Financial Analyst (CFA), avant d’effectuer une année de stages dans la finance de marché.

Mes comptes de trading ne seront jamais bien loin, et je ne manquerai pas de poster quelques analyses pour Forex.fr!