CHINE-    La Chine augmente les réserves obligatoires afin de freiner la croissance économique

-    L'Asie a ouvert en baisse ce matin

-    L'USD se renforce dans la perspective des minutes de la Fed ce soir

-    Les prix des matières premières avancent pour le quatrième jour consécutif, s'approchant d'un plus haut de près de deux ans

Les marchés actions américains ont fini la séance d'hier sans grand changement avec une légère hausse du secteur des télécommunications. Aujourd'hui, l'Asie a ouvert un peu en baisse, la décision de la Chine d'augmenter les réserves obligatoires des banques pesant sur les échanges. Cette décision a pour objectif de freiner un peu la croissance économique alors que les autres pays ont recours à une multitude de stimulus pour relancer l'activité.

Sur le marché Forex, l'USD a trouvé un peu de soutien aujourd'hui en raison de la perspective de la publication des minutes de la Fed ce soir. L'USD a également gagné un peu de terrain face au JPY alors que le ministre des Finances nippons a affirmé qu'une nouvelle intervention sur le marché des devises n'est pas à exclure, relançant de plus belle la « guerre des devises ».

Par ailleurs, les derniers chiffres économiques publiés en Norvège renforcent la possibilité d'un statu quo monétaire lors de la prochaine réunion du 27 octobre. Les analystes s'attendent désormais à ce que la Norges Bank relève ses taux très graduellement à partir de 2011.

Sur le marché des matières premières, le soja s'échange à des niveaux importants, renforçant l'hypothèse d'une augmentation générale des prix pour l'alimentation. A l'inverse du soja, les prix du baril de pétrole ont un peu reculé hier avec le renforcement de l'USD.

Les nouvelles de la journée

Journée un peu plus charge en indicateurs économiques avec notamment la publication des prix à la consommation outre-Manche qui devraient s'afficher à 3.1%, soit au-dessus de la limite de la Banque d'Angleterre. Le discours de Hoening est attendu dans l'après-midi du côté de la Fed, un peu avant la publication des minutes de la dernière réunion de la banque centrale américaine. Les discussions tourneront évidemment sur de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif. Enfin, Intel a prévu de rendre public ses résultats trimestriels.

Deux données seront à surveiller de près pour les cambistes, d'abord les minutes de la Fed qui auront une influence sur l'EUR/USD à un moment où le billet vert se renforce. De plus, l'inflation au Royaume-Uni aura une influence décisive sur le cours de la livre sterling étant donné que cet indicateur conditionne pour beaucoup l'action de la BoE.