bernanke-fed-    Regain d'inquiétudes lors des échanges américains et asiatiques

-    Faibles gains du dollar, renforcement du yen et relatif calme sur le marché des matières premières

-    Discours de Bernanke aujourd'hui qui devrait fournir des indications précieuses concernant les nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif de la Fed

Les marchés surveillent de très près l'action des banques centrales, notamment de la Fed. Des rumeurs ont émergé concernant le discours tant attendu de Ben Bernanke aujourd'hui. Selon ces rumeurs, le patron de la Fed pourrait annoncer que de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif ne sont pas prévues dans l'immédiat. Du côté de la BCE, Jürgen Stark a affirmé hier que l'institution va continuer son programme de rachat d'actifs aussi longtemps que nécessaire, rompant avec les propos tenus plus tôt par Axel Weber. Enfin, le ministre des Finances Noda a affirmé que la récente appréciation du yen ne peut pas durer, laissant entendre que de nouvelles mesures pourraient être prises. Tokyo laisse donc la porte ouverte à une nouvelle intervention sur le marché des changes.

Les marchés actions américains et asiatiques sont plutôt mornes aujourd'hui en dépit des bons résultats trimestriels de Google. En effet, le secteur bancaire continue d'éveiller les inquiétudes.

Sur le marché des changes, après un net affaiblissement face aux principales devises, le dollar US a repris quelques faibles gains, repoussant notamment la paire AUD/USD de la parité. Toutefois, la « guerre des devises » se poursuit allègrement, poussant notamment le ministre des Finances russes à accuser les Etats-Unis de déstabiliser le marché global des monnaies. De leur côté, de nombreuses compagnies allemandes accusent les entreprises chinoises de concurrence déloyale via des mesures de dumping.

Sur le marché des matières premières, les prix ont peu évolué après que l'OPEP ait conservé ses quotas de production inchangés. La hausse par contre des matières premières agricoles commence à se faire ressentir dans de nombreux pays, notamment via les prix à la consommation qui grimpent dans les pays émergents.

Le discours de Bernanke à la Une

Le discours de Ben Bernanke sera l'évènement majeur de la séance. De nombreuses spéculations ont émergé en prévision de cet évènement. Nous nous attendons à ce que le patron de la banque centrale américaine souligne ses inquiétudes concernant la croissance économique mondiale, restant toutefois optimiste pour 2011. A noter que les ventes au détail aux Etats-Unis seront à surveiller aujourd'hui ainsi que l'inflation dans la zone euro qui ne devrait pas soulever de mouvements de prix. Des tensions sont également prévisibles entre les Etats-Unis et la Chine, en raison de l'accroissement du déficit commercial américain comme l'ont souligné les données publiées hier.