euro_dollarLes analystes de la banque d'affaires JPMorgan Chase s'attendent à ce que la crise de la dette souveraine continue de peser sur la dynamique de l'euro. Selon ces experts, l'euro a toutes les chances de tomber en-dessous de 1.30 dollar pour la première fois depuis le mois de septembre.

L'évolution de l'euro fut plutôt désordonnée hier, la devise finissant toutefois la journée sur une note négative, avec une baisse de 0.3%. Selon l'analyse technique, une rupture à la baisse du plus bas de la semaine dernière, c'est à dire du niveau de 1.3448, pourrait conduire rapidement l'euro autour de 1.32. Si la monnaie unique casse ce niveau à la baisse, selon JPMorgan Chase, l'euro se dirigera alors vers 1.29 dollar assez rapidement.
En raison des risques de contagion persistants de la crise irlandaise, un affaiblissement prolongé de l'euro est possible. Dans les échanges asiatiques, ce matin, l'euro semblait toutefois avoir momentanément stoppé sa chute, arrivant au niveau de 1.3388 contre un niveau de 1.3368 atteint hier. Toutefois, la pression baissière sur l'EUR/USD reste importante c'est pourquoi il convient de ne pas négliger ses stops en cette période de forte incertitude sur le marché des devises.

Pour plus d'informations sur les différentes paires du FX, consultez en un clic l'analyse technique du jour.