dollarBrève revue du marché des changes aujourd'hui: après des indicateurs PMI en baisse hier, et en dépit des menaces des agences de notation financière, l'euro a entamé un rebond en ce dernier jour de la semaine de trading. L'euro a été porté dans les échanges matinaux par la publication de l'indice ifo allemand qui a atteint un nouveau record au mois de décembre à 109.9 contre 109.3 en novembre. L'expansion de l'économie allemande se confirme, même si selon la banque centrale allemande, cette expansion devrait être à un rythme un peu moins soutenu au cours de l'année prochaine.
Par ailleurs, l'euro a profité aujourd'hui de l'annonce hier d'une modification du Traité de Lisbonne afin d'intégrer la mise en place du fonds de secours de la zone euro, de manière permanente. Cette annonce avait permis hier de stabiliser l'euro dans un range de trading compris entre 1.31 et 1.33. Toutefois, l'enthousiasme devrait être de courte durée. Les indicateurs économiques américains plaident en faveur d'un renforcement de l'USD et surtout, le long processus de ratification des modifications qui vont être apportées au Traité de Lisbonne va certainement mettre à rude épreuve les nerfs des traders.
Par conséquent, l'euro devrait au début de l'année prochaine se rapprocher de 1.30. Pour le moment, le range d'évolution de l'euro a été relevé, à 1.3250/1.3400.
L'aversion pour le risque est toujours toutefois présente sur le marché, profitant très nettement au franc suisse qui a atteint un nouveau record aujourd'hui au lendemain de la réunion de la BNS. Tôt ce matin, la paire EUR/CHF est ainsi arrivée à 1.2721 franc suisse pour un euro avant de se stabiliser par la suite.
Enfin, autre conséquence des inquiétudes liées à la crise européenne, l'euro est passé sous la barre des 9 couronnes suédoises pour la première fois depuis décembre 2006.