peso_colombienDans un contexte de forte volatilité du marché des devises, les principales monnaies d'Amérique latine se sont affichées en hausse face à l'USD au cours de la séance américaine hier.

Le peso chilien a même atteint un plus haut niveau depuis 31 mois face à l'USD dans un contexte d'amélioration des perspectives économiques tandis que le peso colombien a grimpé de 4.89%, réduisant quasiment toutes les pertes de la devise au cours des dernières séances, pertes qui l'avaient conduit à un plus bas niveau depuis huit mois. Comme en témoignent les mouvements importants du peso colombien, la volatilité est très forte poussant aussi bien les monnaies à des plus bas qu'à des plus hauts en l'espace de quelques heures ou quelques séances. Les achats de dollars par la banque centrale de Colombie se sont avérées totalement inefficaces dans le contexte actuel, en raison notamment de peu de dollars disponibles sur le Forex. Le peso mexicain a suivi la courbe des autres devises d'Amérique latine, profitant de la hausse de la bourse de Mexico sous l'effet de bonnes performances du secteur des matières premières et de la construction.

Par ailleurs, le real brésilien a également fini la séance américaine en légère hausse en raison d'une baisse du dollar US et de données concernant l'inflation au Brésil qui ont rassuré. Le real tradait ainsi autour de 1.6872 BRL pour un dollar, gagnant quelques gains par rapport à son niveau de mardi. Les statistiques publiées par la Fondation Getulio Vargas ont aussi rassuré les investisseurs puisque l'indice général des prix dans le pays a ralenti à 0.69% en décembre contre 1.45% en novembre, légèrement en dessous des attentes des économistes de l'agence locale Estado News.

Enfin, bien que des inquiétudes persistent sur les dettes périphériques de la zone euro, la monnaie unique européenne a réussi à franchir hier le seuil de 1.32 dollar, la devise américaine pâtissant nettement de la chute des rendements obligataires américains. Pour autant, la tendance baissière de l'euro est toujours à l'ordre du jour une fois les conditions de marché de retour à la normale.

Aujourd'hui, le calendrier économique est une nouvelle fois peu chargé avec, à l'ordre du jour, les inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30 qui sont attendues en hausse à 420 000 inscriptions contre 415 000 précédemment.Une dégradation du marché de l'emploi américain devrait mécaniquement profiter au dollar américain dans des conditions de marché normale mais, en raison des fêtes de fin d'année, il faut s'attendre à tout.

Pour ceux qui préparent activement la rentrée, nous vous conseillons de ne pas rater demain la publication des perspectives de forex.fr pour l'année 2011 sur le site.