indonsieActualité un peu plus chargée en raison de la reprise d'un rythme normal sur les marchés financiers.

En Asie, le gouverneur de la banque centrale du Sri Lanka a affirmé que la roupiedevrait continuer de s'apprécier cette année face au billet vert, mais cette appréciation devrait être mesurée. Au cours de l'année dernière, la roupie sri lankaise s'est appréciée seulement de 3.1% en raison des mesures prises par la banque centrale pour protéger les entreprises exportatrices.

Par ailleurs, en dépit de la hausse de l'inflation à 6.96% en décembre, soit largement au-dessus des objectifs de la banque centrale indonésienne, l'institut d'émission devrait maintenir pour le 17ème mois consécutif le taux directeur à 6.5%.

Enfin, la banque centrale bosniaque a décidé de réduire le taux des réserves obligatoires sur les dépôts de court terme des banques de 14% à 10%, à partir du 1er février prochain. Cette décision a été prise afin de permettre aux banques de disposer de plus de liquidités ce qui devrait ainsi avoir un impact direct sur l'octroi de prêts au secteur privé.