Les marchés actions sont sans réelle direction sur le court terme - les actions américaines ont enregistré des gains modestes hier tandis que l'Asie évolue à vue
Les cours du baril de Brent continuent d'augmenter, dépassant désormais 97 dollars
Les écarts de spreads sur le marché obligataire continuent de se réduire en raison d'achats supposés de la BCE
L'EUR/USD a fait un rebond inattendu pour évoluer au-dessus de 1.30 dollar
La couronne suédoise approche d'un plus haut niveau depuis 10 ans face à l'euro
Les marchés actions continuent d'évoluer sans réelle direction bien que l'appétit au risque a augmenté au cours des dernières 24 heures. Les marchés actions américains ont clôturé en faible hausse, principalement grâce à des gains conséquents dans le domaine des énergies. Les prix du baril de Brut sont en forte hausse, gagnant près de deux dollars ce qui porte le Brent au-dessus de 97 dollars. L'Asie est sans réelle direction ce matin.
Les écarts de spreads dans la zone euro se sont réduits hier à la faveur de nouveaux achats d'obligations par la BCE ce qui a notamment permis à la Grèce de se refinancer sur le marché obligataire pour un taux de rendement de 4.9%, la limite ayant été fixée à 5% par le gouvernement d'Athènes. L'Italie a également levé sans difficulté 7 milliards d'euros mais à un coût toutefois plus élevé que lors de sa précédente opération en date du 10 décembre dernier.
Sur le marché des changes, les achats de la BCE ont porté l'EUR/USD ce qui a permis à la paire de s'inscrire temporairement au-dessus de 1.30 au cours de la nuit. Les monnaies scandinaves continuent de s'apprécier fortement, la couronne suédoise approchant notamment d'un plus haut depuis près de dix ans face à l'euro, à 8.8136. Une appréciation plus importante des devises scandinaves est à prévoir mais elle devrait profiter davantage à la couronne suédoise qu'à la couronne norvégienne.
Aujourd'hui, le marché des changes devrait toujours porter un regard attentif à la situation sur le marché de la dette à l'heure de l'opération obligataire du Portugal. Au niveau des indicateurs macroéconomiques, l'attention se portera uniquement sur la production industrielle en novembre dans la zone euro et, plus tard, les investisseurs pourront jeter un oeil plus rapide sur le Beige Book de la Fed. Les investisseurs regarderont de près enfin l'évolution du yuan. Selon un pool d'experts de Reuters, la Chine pourrait être tentée de laisser s'apprécier le yuan de 5.4% en 2011 afin de lutter plus efficacement contre l'inflation. L'USD/CNY devrait donc se trouver à 6.60 dans un mois, à 6.54 dans 3 mois et à 6.30 dans 12 mois.
couronne_danoise- Les marchés actions sont sans réelle direction sur le court terme - les actions américaines ont enregistré des gains modestes hier tandis que l'Asie évolue à vue
- Les cours du baril de Brent continuent d'augmenter, dépassant désormais 97 dollars
- Les écarts de spreads sur le marché obligataire continuent de se réduire en raison d'achats supposés de la BCE
- L'EUR/USD a fait un rebond inattendu pour évoluer au-dessus de 1.30 dollar
- La couronne suédoise approche d'un plus haut niveau depuis 10 ans face à l'euro
Les marchés actions continuent d'évoluer sans réelle direction bien que l'appétit au risque a augmenté au cours des dernières 24 heures. Les marchés actions américains ont clôturé en faible hausse, principalement grâce à des gains conséquents dans le domaine des énergies. Les prix du baril de Brut sont en forte hausse, gagnant près de deux dollars ce qui porte le Brent au-dessus de 97 dollars. L'Asie est sans réelle direction ce matin.
Les écarts de spreads dans la zone euro se sont réduits hier à la faveur de nouveaux achats d'obligations par la BCE ce qui a notamment permis à la Grèce de se refinancer sur le marché obligataire pour un taux de rendement de 4.9%, la limite ayant été fixée à 5% par le gouvernement d'Athènes. L'Italie a également levé sans difficulté 7 milliards d'euros mais à un coût toutefois plus élevé que lors de sa précédente opération en date du 10 décembre dernier.
Sur le marché des changes, les achats de la BCE ont porté l'EUR/USD ce qui a permis à la paire de s'inscrire temporairement au-dessus de 1.30 au cours de la nuit. Les monnaies scandinaves continuent de s'apprécier fortement, la couronne suédoise approchant notamment d'un plus haut depuis près de dix ans face à l'euro, à 8.8136. Une appréciation plus importante des devises scandinaves est à prévoir mais elle devrait profiter davantage à la couronne suédoise qu'à la couronne norvégienne.
Aujourd'hui, le marché des changes devrait toujours porter un regard attentif à la situation sur le marché de la dette à l'heure de l'opération obligataire du Portugal. Au niveau des indicateurs macroéconomiques, l'attention se portera uniquement sur la production industrielle en novembre dans la zone euro et, plus tard, les investisseurs pourront jeter un oeil plus rapide sur le Beige Book de la Fed. Les investisseurs regarderont de près enfin l'évolution du yuan. Selon un pool d'experts de Reuters, la Chine pourrait être tentée de laisser s'apprécier le yuan de 5.4% en 2011 afin de lutter plus efficacement contre l'inflation. L'USD/CNY devrait donc se trouver à 6.60 dans un mois, à 6.54 dans 3 mois et à 6.30 dans 12 mois.

Stratégie EUR/USD pour aujourd'hui: SHORT
Stratégie USD/JPY pour aujourd'hui: SHORT
Stratégie GBP/USD pour aujourd'hui: LONG
Stratégie USD/CHF pour aujourd'hui: LONG