maisL'appétit au risque et la baisse du dollar américain ont eu un impact significatif sur le marché des matières premières au cours de la semaine.

- Les matières premières agricoles: La hausse des cours s'est poursuivie cette semaine, en raison d'une vague de chaleur qui menace les récoltes en Amérique du Sud et surtout en raison d'une diminution des stocks de maïs et de soja selon le département de l'agriculture américain. La conséquence fut un gain de près de 2% sur la semaine pour le maïs et une hausse du soja à son plus haut niveau depuis juillet 2008.

- Le pétrole: Le pétrole a connu une belle remontée cette semaine, sous l'effet de la fermture de l'oléoduc Trans-Alaska. Cependant, la tendance baissière l'a emporté hier, en raison d'un affaiblissement du dollar et de craintes concernant l'activité économique et le marché de l'emploi outre-Atlantique. Les cours étaient toujours toutefois pour le brut au-dessus de 90 dollars.

- L'or: Le regain d'optimisme lié au succès des émissions obligataires des PIIGS a fortement impacté le cours de l'once d'or, à la fois en euro et en dollar. L'or a chuté ainsi à environ 1022 euros et 1367 dollars. Dans la foulée de la baisse l'once d'or, les autres métaux ont également baissé, à l'instar de l'argent qui est retombé à un peu moins de 29 dollars l'once. Par ailleurs, le cuivre sombrait également, sous l'effet notamment d'une baisse de la demande chinoise. La tendance baissière devrait se poursuivre au cours de la semaine prochaine.