La monnaie unique européenne baissait légèrement en début d'après-midi, perdant environ 30 pis par rapport à son niveau d'hier soir suite à la bonne nouvelle des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.
En effet, les inscriptions ont diminué plus que prévu par les analystes lors de la semaine du 15 janvier, passant par rapport à la semaine précédente de 441 000 à 404 000 selon le département du Travail. Les économistes s'attendaient une baisse mais nettement moins prononcée à 420 000 inscriptions.
Cet indicateur a également permis au billet vert de retrouver des couleurs face au yen, gagnant près de 70 pis à 82.70 yens par rapport au niveau de la veille.
Pour autant, la hausse récente du dollar pourrait rapidement tourner court selon les investisseurs. Il faudra encore attendre cet après-midi la publication de l'indice de la Fed de Philadelphie pour savoir si le dollar réussira aujourd'hui à consolider ses gains face à l'euro et à la monnaie nippone.
unemploymentLa monnaie unique européenne baissait légèrement en début d'après-midi, perdant environ 30 pips par rapport à son niveau d'hier soir suite à la bonne nouvelle des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.
En effet, les inscriptions ont diminué plus que prévu par les analystes lors de la semaine du 15 janvier, passant par rapport à la semaine précédente de 441 000 à 404 000 selon le département du Travail. Les économistes s'attendaient une baisse mais nettement moins prononcée à 420 000 inscriptions.
Cet indicateur a également permis au billet vert de retrouver des couleurs face au yen, gagnant près de 70 pips à 82.70 yens par rapport au niveau de la veille.
Pour autant, la hausse récente du dollar pourrait rapidement tourner court selon les investisseurs. Il faudra encore attendre cet après-midi la publication de l'indice de la Fed de Philadelphie pour savoir si le dollar réussira aujourd'hui à consolider ses gains face à l'euro et à la monnaie nippone.