NYTSelon le NYT, il est probable que la banque centrale chinoise augmente de nouveau ses taux d'intérêt au cours du mois de février, ce qui aurait pour conséquence de fragiliser un peu le dollar US. Le quotidien n'identifie toutefois pas ses sources. Cependant, ces informations sont indirectement corroborées par les économistes de Reuters qui anticipent deux nouvelles hausses de taux d'ici à la fin du semestre.

Par ailleurs, la banque centrale islandaise a baissé son principal taux directeur de 25 points de base à 4.25%, décidant aussi de baisser les autres taux de 25 points de base. Cette baisse des taux fut permis par une chute de l'inflation qui fut à 1.8% en janvier sur un an, soit loin de l'objectif de la banque centrale qui est à 2.5%.

Enfin, au niveau des indicateurs clés de la séance d'hier, il fallait jeter un oeil attentif aux prix à la production dans la zone euro qui ont augmenté plus que prévu en décembre, principalement en raison d'une augmentation de l'énergie. La hausse fut de 0.8% alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 0.7%. Cette hausse renforce la possibilité d'une hausse à terme des taux de la BCE.