Les actions américaines ont enregistré des gains modestes hier en dépit de bons indicateurs macroéconomiques
Les actions japonaises affichent ce matin des gains décents
La vente des obligations d'Etat américaine se poursuit aujourd'hui encore
L'AUD en progression suite à la révision à la hausse des perspectives de croissance par la banque centrale
L'évènement majeur de la séance sera le fameux rapport sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis
Hier, les gains sur les marchés actions américains furent modestes en dépit d'un indice ISM non manufacturier qui a souligné une expansion dans les services et tandis que les dépenses de consommation sont en hausse. Les gains du S&P500 furent limités à 0.2%.
Au Japon, ce matin, le Nikkei affiche de bons résultats avec une progression de 1.1% alors que nous écrivons. Plusieurs places boursières en Asie sont fermées pour cause de jour férié.
Hier, le discours de Ben Bernanke fut crucial pour le marché des changes. Le président de la Fed a adopté un ton résolument plus positif que lors de ses précédentes interventions, soulignant que la croissance économique pourrait connaître un réel sursaut en fin d'année. Combinés à la publication de bons indicateurs macroéconomiques, ces propos ont incité les investisseurs à se désister de leurs bons du Trésor américain. Sur le marché des changes, les propos de Bernanke ont eu rapidement leur petit effet puisqu'ils ont renvoyé la paire EUR/USD à 1.36 dollar. Le reste de l'actualité du Forex fut dominé par la révision à la hausse des perspectives de croissance à moyen terme par la RBA ce qui a accentué les gains de l'AUD face à l'USD. Sur le court terme, en revanche, la croissance a été revue à la baisse à cause des inondations.
L'actualité du marché des changes va être dominée aujourd'hui par la publication des non-farm payrolls dans l'après-midi. Selon la banque Danske, les non-farm payrolls pourraient atteindre 180 000 en janvier avec des payrolls pour le secteur privé qui atteignent 195 000. Les estimations de Danske ont été revues à la hausse suite à la publication de bons indicateurs macroéconomiques américains. Sur le marché du Forex, la publication des non-farm payrools pourrait avoir un effet inattendu. Selon les analystes, de bons résultats devraient favoriser l'appétit au risque et ainsi pousser à la hausse l'EUR et les devises matières premières comme l'AUD ou le CAD. Cela devrait permettre de rattraper un peu de terrain perdu pour l'EUR suite aux commentaires prudents de Jean Claude Trichet hier qui avaient poussé l'EUR/USD à la baisse.
fed1029- Les actions américaines ont enregistré des gains modestes hier en dépit de bons indicateurs macroéconomiques
- Les actions japonaises affichent ce matin des gains décents
- La vente des obligations d'Etat américaine se poursuit aujourd'hui encore
- L'AUD en progression suite à la révision à la hausse des perspectives de croissance par la banque centrale
- L'évènement majeur de la séance sera le fameux rapport sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis
Hier, les gains sur les marchés actions américains furent modestes en dépit d'un indice ISM non manufacturier qui a souligné une expansion dans les services et tandis que les dépenses de consommation sont en hausse. Les gains du S&P500 furent limités à 0.2%.
Au Japon, ce matin, le Nikkei affiche de bons résultats avec une progression de 1.1% alors que nous écrivons. Plusieurs places boursières en Asie sont fermées pour cause de jour férié.
Hier, le discours de Ben Bernanke fut crucial pour le marché des changes. Le président de la Fed a adopté un ton résolument plus positif que lors de ses précédentes interventions, soulignant que la croissance économique pourrait connaître un réel sursaut en fin d'année. Combinés à la publication de bons indicateurs macroéconomiques, ces propos ont incité les investisseurs à se désister de leurs bons du Trésor américain. Sur le marché des changes, les propos de Bernanke ont eu rapidement leur petit effet puisqu'ils ont renvoyé la paire EUR/USD à 1.36 dollar. Le reste de l'actualité du Forex fut dominé par la révision à la hausse des perspectives de croissance à moyen terme par la RBA ce qui a accentué les gains de l'AUD face à l'USD. Sur le court terme, en revanche, la croissance a été revue à la baisse à cause des inondations.
L'actualité du marché des changes va être dominée aujourd'hui par la publication des non-farm payrolls dans l'après-midi. Selon la banque Danske, les non-farm payrolls pourraient atteindre 180 000 en janvier avec des payrolls pour le secteur privé qui atteignent 195 000. Les estimations de Danske ont été revues à la hausse suite à la publication de bons indicateurs macroéconomiques américains. Sur le marché du Forex, la publication des non-farm payrools pourrait avoir un effet inattendu. Selon les analystes, de bons résultats devraient favoriser l'appétit au risque et ainsi pousser à la hausse l'EUR et les devises matières premières comme l'AUD ou le CAD. Cela devrait permettre de rattraper un peu de terrain perdu pour l'EUR suite aux commentaires prudents de Jean Claude Trichet hier qui avaient poussé l'EUR/USD à la baisse.