Aujourd'hui, les principales devises du marché des changes ont vibré au rythme des évènements en Egypte.
Le réal brésilien fut, selon Bloomberg News, la monnaie qui a enregistré la meilleure performance aujourd'hui face au dollar américain.
A l'ouverture des marchés américains, le brésil était plutôt en baisse, la déception étant grande parmi les investisseurs qui espéraient, hier, un retrait rapide du président Moubarak suite aux nombreuses rumeurs qui ont ponctué la journée de jeudi. Au lieu d'annoncer son départ, le président égyptien a simplement délégué tous ses pouvoirs à son nouveau vice-président, provoquant une flambée de violence dans les rues du Caire ce qui a accentué l'aversion au risque.
Cependant, les heures du président Moubarak étaient comptées puisque le chef de l'Etat égyptien a finalement annoncé sa démission, dans des circonstances qui restent encore obscures. Suite à l'annonce de cette nouvelle, l'appétit au risque a repris le dessus, profitant notamment au real brésilien qui a terminé la séance de d'aujourd'hui à 1.6660 contre 1.6695 jeudi soir.
La devise brésilienne n'a pas été vraiment affectée vendredi par les achats hebdomadaires de la banque centrale brésilienne sur le marché des changes afin de freiner le cours de la devise nationale. La baisse du real fut plutôt modérée, les évènements géopolitiques ayant une influence plus importante.
A noter que les autorités égyptiennes ont aussi annoncé la réouverture de la Bourse d'Egypte mercredi prochain, ce qui laisse augurer un retour à la normale dans le pays.
drapeau_bresilAujourd'hui, les principales devises du marché des changes ont vibré au rythme des évènements en Egypte.
Le réal brésilien fut, selon Bloomberg News, la monnaie qui a enregistré la meilleure performance aujourd'hui face au dollar américain.
A l'ouverture des marchés américains, le brésil était plutôt en baisse, la déception étant grande parmi les investisseurs qui espéraient, hier, un retrait rapide du président Moubarak suite aux nombreuses rumeurs qui ont ponctué la journée de jeudi. Au lieu d'annoncer son départ, le président égyptien a simplement délégué tous ses pouvoirs à son nouveau vice-président, provoquant une flambée de violence dans les rues du Caire ce qui a accentué l'aversion au risque.
Cependant, les heures du président Moubarak étaient comptées puisque le chef de l'Etat égyptien a finalement annoncé sa démission, dans des circonstances qui restent encore obscures. Suite à l'annonce de cette nouvelle, l'appétit au risque a repris le dessus, profitant notamment au real brésilien qui a terminé la séance de d'aujourd'hui à 1.6660 contre 1.6695 jeudi soir.
La devise brésilienne n'a pas été vraiment affectée vendredi par les achats hebdomadaires de la banque centrale brésilienne sur le marché des changes afin de freiner le cours de la devise nationale. La baisse du real fut plutôt modérée, les évènements géopolitiques ayant une influence plus importante.
A noter que les autorités égyptiennes ont aussi annoncé la réouverture de la Bourse d'Egypte mercredi prochain, ce qui laisse augurer un retour à la normale dans le pays.