forexxxx- Mauvaise séance hier pour le billet vert qui a chuté face aux principales monnaies du marché des changes en dépit d'un regain d'aversion au risque suite à l'accroissement des tensions entre Jérusalem et Téhéran.

- Déception des investisseurs suite aux propos du gouverneur King

- Le dollar canadien poursuit pour la troisième séance consécutive son renforcement

Hier, l'actualité fut dominé par plusieurs indicateurs macroéconomiques américains et aussi par un regain de tensions au Proche Orient, Israël accusant l'Iran d'avoir envoyé deux navires de guerre en Méditerranée via le Canal de Suez, acte qui est considéré comme une « provocation » par le ministère israélien des Affaires étrangères.

Ce regain de tensions a provoqué un bon spectaculaire du baril de Brent à Londres et aussi un repli des investisseurs vers le franc suisse qui a gagné 0.6% face au dollar et 0.3% face à l'euro. Le billet vert n'a pas profité de l'aversion au risque, les analystes soutenant que les taux américains étant tellement bas, les investisseurs préfèrent se rabattre sur d'autres valeurs refuge comme le CHF.

Les indicateurs américains furent mitigés hier. La publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américain n'a pas révélé beaucoup de secrets. Les membres du FOMC ont simplement affiché leur optimisme pour la suite. Les investisseurs attendent surtout aujourd'hui les chiffres globaux de l'inflation. Certains espèrent une hausse des taux directeurs de la Fed mais une telle éventualité semble peu probable pour le moment.

Même cas de figure au Royaume-Uni. La publication du rapport trimestriel de la BoE sur l'inflation et les propos tenus par le gouverneur King ont profondément déçu les investisseurs. Une nouvelle fois, le gouverneur a exclu toute possibilité de remontée des taux directeurs ce qui a eu pour conséquence une chute immédiate de 0.3% de la monnaie face à l'USD.

En raison d'une hausse des cours du pétrole, les devises matières premières ont enregistré de bons gains hier, à l'image du dollar canadien qui a poursuit son renforcement pour la 3ème séance consécutive, de la couronne norvégienne et surtout du rand sud-africain qui a grimpé de 1.4% face au dollar, à 7.2350. Le dollar australien n'a pas vraiment profité de ce mouvement suite à l'annonce de Moody's d'éventuellement baisser la note de crédit des plus grandes banques du pays. Toutefois, l'aussie a fini la séance en forme, en hausse de 0.4% et le dollar néo-zélandais en hausse de 0.3%.

Aujourd'hui, le calendrier économique est un peu moins chargé qu'hier. La journée sera essentiellement placée à l'heure américain avec, comme chiffre majeur de la journée, l'IPC qui est attendu en baisse. Suivront ensuite les habituelles inscriptions hebdomadaires au chômage, l'indice de la Fed de Philadelphie et le discours d'Evans sur la situation économique. Pour la zone euro, le seul indicateur de taille sera la confiance des consommateurs qui est attendu à -11. L'EUR/USD sera donc à surveiller de près aujourd'hui.