junckerHier, Jean-Claude Juncker a indiqué que les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d'accord pour « surveiller de très près » l'accélération de l'inflation et notamment les risques liés aux événement dans les pays arabes.

Selon une première estimation de l'Autorité des statistiques grecque, le PIB aurait reculé de 4.5% en 2010, soit légèrement plus que les dernières estimations gouvernementales.

Par ailleurs, l'agence de notation Fitch a rassuré sur le Royaume-Uni en affirmant que la note « AAA » semble de plus en plus solide grâce à l'engagement de Londres à réduire le déficit budgétaire. L'agence a toutefois précisé que les pressions inflationnistes pourraient conduire la BoE à augmenter plus que prévu ses taux d'intérêt.

Enfin, suite aux évènements tramatiques au Japon, le baril de pétrole a chuté de 2.07 dollars en passant sous la barre des 100 à New York hier.