fed1029- Hausse des taux directeurs en Australie

- Forte division des membres du FOMC

- La livre sterling enregistre une très forte hausse face à l'USD

Hier, la monnaie unique européenne a opéré un très net rebond sur le marché des devises, évoluant au-dessus de 1.42 dollar et grimpant même au-dessus de 120 yens, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis environ un an.

Ce regain de l'euro est intervenu après la publication de l'indice ISM non manufacturier qui a beaucoup surpris les marchés financiers et inquiété sur la santé économique des Etats-Unis, reflétant au final les différences d'opinion entre les membres de la Fed. Suite à la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve Fédérale, le dollar a toutefois repris du terrain, spécifiquement face au yen, gagnant au final près de 0.7% en l'espace d'une seule séance.

Les minutes de la Fed ont souligné, très clairement, la division des membres du FOMC, division qui était déjà flagrante pour quiconque a suivi, au cours des dernières semaines, l'actualité américaine. Le chef de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, a pour la premières fois depuis des mois attiré l'attention sur l'inflation qui doit être, selon lui, surveillée de près. De plus en plus de membres de la Fed semblent enfin plaider pour une remise en cause du programme d'assouplissement quantitatif ce qui pourrait intervenir dans les mois à venir. Toutefois, pour en être sûr, encore faudra-t-il surveiller de très près l'évolution des principaux indicateurs économiques américains, notamment le taux de chômage.

En dépit des nombreux déboires du marché obligataire, l'euro est maintenu en hausse en raison de l'imminence d'une hausse des taux directeurs qui est prévue dès jeudi.

Enfin, la livre sterling a gagné près de 1% au cours de la séance d'hier face au billet vert à la suite de la publication d'une estimation sur les services au Royaume-Uni réalisée par Markit et Chartered Institute of Purchasing and Supply. Cette enquête a montré que l'économie britannique est sur la bonne voie, de quoi rassurer les cambistes.

Le calendrier économique du 6 avril 2011


La séance d'aujourd'hui est beaucoup plus calme que celle d'hier avec seulement quelques indicateurs mineurs. Séance placée sous le signe de l'Europe avec, notamment les chiffres du PIB européen et les commandes à l'industrie en Allemagne. Selon toute vraisemblance, la monnaie unique européenne devrait poursuivre sur sa pente haussière, en dépit de l'émission obligataire du Portugal qui risque d'être un peu compliquée.

Pour la livre sterling, l'indicateur clé sera la production industrielle qui est prévue en légère baisse, à 0.4% contre 0.5% le mois précédent. Si cette estimation de Saxo Banque se confirme, il est probable que le rallye haussier constaté hier pour la livre sterling soit freiné.