couronne_danoiseHier, l'actualité fut dominée par les hausses des taux. Comme prévu, la banque centrale européenne a relevé son principal taux directeur de 1 à 1.25% ce qui ne devrait pas mettre en danger le service de la dette grecque a estimé le ministre des Finances Papaconstantinou. Par ailleurs, la banque centrale du Danemark a également relevé ses taux d'un quart de point afin de s'aligner sur ceux de la BCE. L'objectif, en effet, de la banque centrale est de maintenir la couronne danoise stable par rapport à la monnaie unique européenne.

Sur le front macroéconomique, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué plus que prévu aux Etats-Unis lors de la semaine du 2 avril, tombant de 392 000 à 382 000 selon les données communiquées par le département du Travail. Les économistes s'attendaient à une diminution moins importante, à 385 000 inscriptions. Dans la foulée, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités est tombé à 3 723 millions, soit un plus bas niveau depuis octobre 2008.

Sur le marché des matières premières, la hausse se poursuit, les cours de l'or ayant atteint un pic à 1 464.80 dollars à Londres suite à l'annonce de Jean Claude Trichet. Par ailleurs, le baril de pétrole a dépassé à New York la barre des 110 dollars, une première depuis septembre 2008. Cette hausse s'est produite alors que les tensions sont toujours aussi importantes dans le monde arabe, un général américain affirmant même que les insurgés en Libye auront toutes les difficultés du monde pour renverser le colonel Kadhafi.