drapeau-portugalGHier furent présentées officiellement les différentes mesures que le gouvernement portugais devra entamer afin d'assainir les finances du pays, dans le cadre de l'accord de 78 milliards d'euros trouvé entre Lisbonne, le FMI et l'UE.

Le plan d'aide qui a été établi prévoit une réduction du déficit public très lente. L'objectif de 3% du PIB n'est fixé que pour la fin de l'année 2013. Afin d'y parvenir, de nombreuses coupes vont être effectuées, avec notamment une réduction des pensions de retraites qui sont supérieures à 1500 euros, des coupes dans les dépenses de santé, une hausse de la TVA sur de nombreux produits, une réforme profonde des allocations chômage et, plus globalement du marché du travail.

Comme en Espagne, un vaste programme de privatisations va être lancé mais aussi des mesures destinées à renforcer la compétitivité des entreprises seront prises. Certaines charges sociales devraient par conséquent baisser à cette fin.

Enfin, le plan d'aide prévoit aussi la mise en place d'un fonds destiné à aider éventuellement les banques en difficulté. L'objectif est d'éviter un scénario à l'irlandaise où l'Etat fut contraint de venir massivement en aide au secteur bancaire sinistré.