450219-mais-qui-animera-la-quotidienne-du-156x133-2- Evolution en hausse des marchés actions grâce aux valeurs technologiques

- EURUSD en hausse

- L'indice PMI chinois a chuté moins que prévu, à 52 en mai

- L' « initiative de Vienne » pour la Grèce en bonne marche

- Les investisseurs dans l'attente de l'indice ISM manufacturier

L'appétit au risque a continué de se renforcer lors de la séance du 31 mai, notamment du côté des marchés actions. Ainsi, le Nasdaq a fini en nette hausse de 1.4% tandis que le S&P500 terminait sur un gain de 1.1%. Les marchés ont surtout été soutenus par les bons résultats du secteur des technologies et par l'apaisement des inquiétudes au sujet de la situation en Grèce.

Au niveau asiatique, l'attention s'est uniquement portée sur la publication d'un indice PMI plus fort que prévu en Chine, qui a atteint 52 alors que le consensus tablait à 51.6. Cette nouvelle a souligné que la croissance économique chinoise, en dépit des mesures prises pour lutter contre l'inflation, est toujours en très bonne forme et pourrait soutenir l'Asie à terme.

Au niveau grec, l'apaisement est de rigueur. Le commissaire européen Olli Rehn a ainsi plaidé en faveur d'une initiative de Vienne pour la Grèce. Cette initiative, datant de 2009, avait permis à l'Europe de l'Est de sortir rapidement de la crise grâce à un soutien des banques et un programme mis en place par le FMI. Il a également souligné que l'idée d'une restructuration de la dette n'est pas pour l'instant sur la table, selon Bloomberg.

Sur le marché des changes, l'EUR a continué de profiter du regain d'appétit pour le risque et d'un apaisement des craintes concernant la Grèce tandis que le CHF est en train de perdre ses appuis. L'EURUSD a atteint 1.44 dollar et, selon nos estimations, la paire ne devrait pas dépasser 1.45 dollar cette semaine. L'EURCHF est en train d'évoluer autour de 1.23 tandis que l'EUR perdait un peu de terrain face aux principales monnaies de Scandinavie.

Aujourd'hui, l'attention des brokers se portera essentiellement sur la publication très attendue de l'indice ISM manufacturier pour le mois de mai. Selon les premières estimations, il devrait s'afficher en baisse, suivant la tendance esquissée au niveau régional. Les spécialistes de Forex.fr s'attendent à une chute à 56.5 mais le consensus est plus généreux, à 58. Au niveau britannique, nous nous attendons par ailleurs à une chute de l'indice PMI manufacturier à 53.5, ce qui devrait accentuer légèrement la pression sur la livre sterling aujourd'hui. A noter également que Jean Claude Trichet doit s'exprimer à 15H à Aachen en Allemagne ce qui ne devrait avoir que peu d'impact sur le FX.

L'EURUSD devrait continuer à la hausse aujourd'hui sachant que la paire reste très vulnérable aux nouvelles concernant la Grèce. Dans l'ensemble, c'est une tendance haussière qui devrait s'affirmer plus nous nous approchons de la réunion de la BCE du mois de juin. Selon nos estimations, l'EURUSD pourrait atteint 1.46 dans un mois et 1.48 dans trois mois. Aujourd'hui, il conviendra cependant d'être prudent en raison de la publication de l'indice ISM manufacturier américain. Enfin, en cas de maintien de l'appétit au risque, nous considérons que l'AUDNZD pourrait connaître une correction à la hausse, cassant vraisemblablement le niveau de 1.32.