yen_dollar_0313- Retour sur le devant de la scène des valeurs refuge qui ne profite pas à l'USD

- Crispation du GBP avant un rapport crucial

- Les non-farm payrolls, indicateurs clés de la journée

Aujourd'hui, peu avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi et le chômage du Département du Travail américain, la tension monte sur le marché des changes, favorisant un repli sur le yen. Le dollar américain accentue sa baisse des derniers jours, suite à la publication de mauvais indicateurs macroéconomiques. Selon les prévisions les plus pessimistes, les non-farm payrolls pourraient afficher une hausse de 170 000 ce qui pourrait fragiliser une tentative de sortie des mesures d'assouplissement quantitatif de la part de la Fed. En d'autres termes, le dollar pourrait être directement impacté par la situation économique américaine. Même face à l'euro, le dollar s'affiche en recul. La devise des 17 a enregistré des gains conséquents suite à différentes déclarations de responsables européens hier et en raison de la perspective d'une deuxième aide de l'UE pour la Grèce, d'ici à la fin du mois.

Nouveau prêt pour la Grèce

Selon des informations de presse, aujourd'hui, la troïka devrait annoncer un nouveau plan d'aide sur trois ans. L'accord entre Athènes et Bruxelles devrait porter sur un prêt de 60 milliards d'euros afin de couvrir les nécessités financières de la Grèce jusqu'en 2014. Il est également prévu près de 6.4 milliards d'euros en 2011 de mesures d'austérité, chiffre qui devrait grimper à 22 milliards d'ici 2015.

Chute des actions en Asie


En dépit de la situation politique complexe au Japon, la hausse de la monnaie nippone fut aussi le résultat d'une chute de l'indice PMI non manufacturier chinois qui est tombé à 61.9 en mai contre 62.5 en avril selon Pékin. Cette baisse, souhaitée par le gouvernement chinois, a toutefois eu un impact négatif sur les marchés actions dans les échanges asiatiques. Ainsi, l'indice MSCI Asie Pacifique a enregistré une chute de 0.5%.

La livre sterling sous pression

Enfin, la devise de Sa Majesté a atteint aujourd'hui un plus bas depuis près d'un mois face à la monnaie unique européenne avant de se stabiliser dans l'attente d'un rapport sur la croissance des services au Royaume-Uni. Selon les prévisions des économistes, la croissance devrait continuer son ralentissement entamée en avril ce qui pourrait faire chuter l'indice à 54.2 contre 54.3 il y a deux mois. Au regard des derniers indicateurs britanniques publiés, la livre sterling s'oriente clairement aujourd'hui vers une contre-performance sur le marché des changes face à l'EUR. Pour plus d'informations sur le cross, n'hésitez pas à consulter ici l'analyse technique du jour de Forex.fr.