Commission-europeenneJürgen Stark, membre du Directoire de la BCE, a de nouveau mis en garde hier contre une possible restructuration de la dette grecque, en déclarant que les conséquences d'un tel événement pourraient être plus importantes que la faillite de Lehman Brothers en 2008.

Par ailleurs, l'Islande a annoncé avoir entamé depuis hier des discussions avec Bruxelles dans l'éventualité d'une adhésion à l'UE. Cependant, des responsables européens mettent en avant que le dossier islandais pourrait bloquer sur le dossier épineux de la pêche.

Au niveau bancaire, selon plusieurs sources, afin de respecter les exigences en termes de volumes des fonds propres suite aux règles de Bâle III, les banques, notamment françaises et allemandes, devraient être contraintes à lever des fonds prochainement.

Enfin, de nouvelles difficultés techniques ont perturbé hier matin les échanges à la Bourse de Paris, obligeant à une suspension d'environ 45 minutes. Des problèmes techniques étaient déjà intervenus lundi et mardi dernier.