eurooo-thumb-200x118-98040C'est une semaine à risque qui s'annonce pour le dollar américain comme l'a mis en évidence le nouveau record historique de l'or ce matin. Atteignant pour la première fois 1620 dollars l'once, l'or est l'investissement jugé le plus sûr par les investisseurs en dépit de la résolution de la crise grecque par la zone euro jeudi dernier. Les cambistes cherchent à tout prix à échapper à un possible défaut de paiement des Etats-Unis, ou, en tout cas, à une dégradation de la note du pays si les discussions entre républicains et démocrates sous l'égide de la Maison Blanche n'aboutissent pas rapidement. Rappelons que Tom Geithner a fixé la date du 2 août prochain comme date butoir.

Après le relatif soulagement apporté par l'accord de l'UE sur le nouveau plan d'aide à la Grèce, comme prévu, les agences réagissent en dégradant la note souveraine du pays héllénique. Ainsi, Moody's a dégradé à un cran du défaut de paiement la note de la Grèce, estimant que le pays ne sera pas en mesure de rembourser intégralement ses créanciers. En dépit de cette décision, la parité EURUSD devrait connaître une semaine plutôt calme, avec une marge d'évolution comprise entre 1.4000 et 1.4500.

Puisque les investisseurs ont dans le collimateur la dette américaine, l'évolution du dollar sur le marché des changes est quelque peu difficile. Le cable a notamment matérialisé les craintes des investisseurs. Finissant la semaine dernière à 1. 6343 en plus haut de la semaine, le cross pourrait atteindre facilement 1.6500 en cas d'intensifications des inquiétudes. Scénario similaire pour l'USDJPY avec un cross évoluant en net recul qui se rapproche de son plus bas historique atteint à l'occasion du tremblement de terre nippon, à 76.25. La tendance baissière pourrait conduire pour cette semaine la paire vers 77, plus bas envisagé par nos experts financiers. Le cross fut également aidé ce matin par la reprise en juin de la production du secteur automobile japnais après une chute de trois mois. Dans l'ensemble, les constructeurs, comme Toyota, commencent à sortir de la crise engendrée par le séisme du 11 mars.

Attention, un éventuel accord à temps des reponsables américains sur le relèvement du plafond de la dette pourrait soulager les investisseurs et avantager de nouveau le dollar ce qui changerait la tendance sur les principales paires de devises. Il faudrait alors revoir les tendances esquissées en optant pour un scénario haussier pour l'USD.


  • Le calendrier économique pour aujourd'hui: des indicateurs régionaux américains à partir de 14H30 avec l'indice de la Fed de Chicago et celui de la Fed de Dallas. Impact mineur sur les cours.
  • Supports et résistances pour aujourd'hui: EURUSD support à 1.43330 et résistance à 1.4470 - USDJPY support à 78.00 et résistance à 79.00 - GBPUSD support à 1.6260 et résistance à 1.6400.