NYSEEn dépit du vote positif du Sénat américain hier sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, les marchés financiers sont encore orientés à la baisse ce matin dans la foulée de Wall Street qui a dévissé fortement hier avec une chute du Dow Jones de 2.19%. Les principales bourses européennes ont ouvert en baisse à l'image de Paris qui perd dans les premiers échanges 1.16%, surtout sous l'influence d'une dégringolade des valeurs bancaires.

Les agences de notation prudentes

Alors que Fitch a confirmé la note de la dette des Etats-Unis, l'agence Moody's s'est montrée plus prudente en l'assortissant d'une perspective négative ce qui signifie que la note souveraine de la première puissance économique mondiale pourrait être abaissée dans les 12 à 18 mois.

L'agence chinoise Dagong fut plus stricte en abaissant la note des Etats-Unis de A+ à A avec perspective négative. C'est la deuxième baisse de la dette américaine par cette agence en l'espace d'un an. Cette décision, qui n'aura pas d'impact sur les obligations américaines, reflète surtout la position de Pékin. En effet, la banque centrale a souligné que l'accord trouvé ne constitue pas une solution viable dans la durée et a réaffirmé son intention de poursuivre sa diversification des réserves de change vers d'autres monnaies.

Reste maintenant à connaître la décision de S&P qui conditionnait le maintien du triple A des Etats-Unis à des réductions de dépenses d'un montant de  4 000 milliards de dollars sur dix ans, soit quasiment le double du montant voté hier.

La poursuite du repli sur les valeurs refuges

L'optimisme n'est pas de retour comme en témoigne le nouveau record de l'or hier dans les échanges américains, l'once atteignant 1 652.90 dollars. Au lendemain d'un record absolu face à l'euro, sous le niveau de 1.10, la Banque Nationale Suisse a décidé précipitamment de baisser ses taux directeurs pour les ramener entre 0 et 0.25% contre 0.75% précédemment. Cette tentative a toutefois peu de chances de relâcher la pression sur le franc suisse si la détérioration de l'environnement économique et financier mondial se poursuit.Franc suisse et yen devraient par conséquent rester encore à de hauts niveaux dans les jours qui viennent.


Les indicateurs macroéconomiques pour l'EURUSD: On notera la publication ce matin de plusieurs indicateurs PMI pour la zone euro et des ventes de détail. Dans l'après-midi, place aux indicateurs américains avec le rapport ADP qui fournira une appréciation de l'évolution du chômage outre-Atlantique avant les chiffres de vendredi et enfin, à 16h, l'indice ISM non manufacturier et les commandes industrielles.

Bande de fluctuation de l'EURUSD prévue pour aujourd'hui: 1.4150-1.4300