Depuis mercredi dernier, des rumeurs agitent les places financières mondiales concernant l'instauration d'un cours plancher révisé pour le cross majeur EURCHF par la Banque Nationale Suisse. Point du jour.
Scénario EURCHF du jour:
En début de semaine, nous partions sur un canal de fluctuation identique à la semaine dernière, c'est à dire compris entre 1.1950 et 1.2150 mais c'était sans compter des rumeurs au sujet d'un relèvement à 1.25 CHF du cours plancher instauré le 6 septembre dernier par la BNS. Après une flambée hier qui a conduit le cross EURCHF à un plus haut de séance de 1.2344, la paire s'est de nouveau repliée vers 1.22. Compte tenu des évolutions des dernières 24 heures, nous révisons notre bande de fluctuation pour cette dernière journée de trading de la semaine en la ramenant entre 1.2050 et 1.2350. Un retour dans la zone des 1.20 CHF semble le plus probable pour ce vendredi.
Données macroéconomiques:
Comme partout en Europe, les perspectives de l'économie suisse se sont assombries pour les prochains mois. L'indice Zew publié hier l'a prouvé sans l'ombre d'un doute en atteignant en septembre -75.7 points contre -71.4 points le mois dernier. C'est une baisse significative en l'espace d'un mois et surtout la moins bonne valeur depuis décembre 2008, principalement en raison des inquiétudes constantes au sujet de la dette publique en Europe.
Un nouveau cours plancher à 1.25 CHF est-il crédible?
En regardant de près les graphiques d'évolution du cours de l'EURCHF, un retour à 1.25 semble probable et souhaitable. Rappelons qu'avant que l'euro ne soit presque tombé à parité avec le franc le 9 août dernier, à 1.007 CHF, la paire était encore à 1.30 CHF en avril.
Au cours des dernières semaines, la BNS a su montrer aux opérateurs la détermination dont elle est capable et, depuis le 6 septembre dernier, son action a été effectivement couronnée de succès. De plus, l'institut d'émission peut se targuer d'une union sacrée autour d'elle, à l'inverse de la période 2009-2010, puisque tous les acteurs majeurs au niveau politique ou au niveau économique en Suisse soutiennent son action. Nombreux sont d'ailleurs les politiques en Suisse qui appellent à un cours EURUSD à plus de 1.30.
Dans l'immédiat, la BNS devrait maintenir le cours plancher à 1.20 mais ce cours devrait évoluer dans les semaines ou plus probablement mois à venir étant donné que l'institut a pu constater qu'elle n'a pas rencontré beaucoup de pression vendeuse et qu'elle dispose donc d'une certaine latitude pour agir. Avec un cours plancher plus haut, la BNS rencontrera cependant plus de difficultés à maintenir le cap ce qui pourrait mettre en danger le succès de l'opération.
Dans tous les cas, Zurich devrait annoncer rapidement à l'avance son intention de relever le cours plancher et ne devrait pas prendre aux dépourvues les opérateurs. Il y a fallu un mois pour mettre en place le cours plancher actuel entre le moment de l'annonce et la mise en place sur le marché.
swiss_franc_balancingDepuis mercredi dernier, des rumeurs agitent les places financières mondiales concernant l'instauration d'un cours plancher révisé pour le cross majeur EURCHF par la Banque Nationale Suisse. Point du jour.

Scénario EURCHF du jour:

En début de semaine, nous partions sur un canal de fluctuation identique à la semaine dernière, c'est à dire compris entre 1.1950 et 1.2150 mais c'était sans compter des rumeurs au sujet d'un relèvement à 1.25 CHF du cours plancher instauré le 6 septembre dernier par la BNS. Après une flambée hier qui a conduit le cross EURCHF à un plus haut de séance de 1.2344, la paire s'est de nouveau repliée vers 1.22. Compte tenu des évolutions des dernières 24 heures, nous révisons notre bande de fluctuation pour cette dernière journée de trading de la semaine en la ramenant entre 1.2050 et 1.2350. Un retour dans la zone des 1.20 CHF semble le plus probable pour ce vendredi.

Données macroéconomiques:

Comme partout en Europe, les perspectives de l'économie suisse se sont assombries pour les prochains mois. L'indice Zew publié hier l'a prouvé sans l'ombre d'un doute en atteignant en septembre -75.7 points contre -71.4 points le mois dernier. C'est une baisse significative en l'espace d'un mois et surtout la moins bonne valeur depuis décembre 2008, principalement en raison des inquiétudes constantes au sujet de la dette publique en Europe.

Un nouveau cours plancher à 1.25 CHF est-il crédible?

En regardant de près les graphiques d'évolution du cours de l'EURCHF, un retour à 1.25222624_0201651234806_websemble probable et souhaitable. Rappelons qu'avant que l'euro ne soit presque tombé à parité avec le franc le 9 août dernier, à 1.007 CHF, la paire était encore à 1.30 CHF en avril.
Au cours des dernières semaines, la BNS a su montrer aux opérateurs la détermination dont elle est capable et, depuis le 6 septembre dernier, son action a été effectivement couronnée de succès. De plus, l'institut d'émission peut se targuer d'une union sacrée autour d'elle, à l'inverse de la période 2009-2010, puisque tous les acteurs majeurs au niveau politique ou au niveau économique en Suisse soutiennent son action. Nombreux sont d'ailleurs les politiques en Suisse qui appellent à un cours EURCHF à plus de 1.30.
Dans l'immédiat, la BNS devrait maintenir le cours plancher à 1.20 mais ce cours devrait évoluer dans les semaines ou plus probablement mois à venir étant donné que l'institut a pu constater qu'elle n'a pas rencontré beaucoup de pression vendeuse et qu'elle dispose donc d'une certaine latitude pour agir. Avec un cours plancher plus haut, la BNS rencontrera cependant plus de difficultés à maintenir le cap ce qui pourrait mettre en danger le succès de l'opération.
Dans tous les cas, Zurich devrait annoncer rapidement à l'avance son intention de relever le cours plancher et ne devrait pas prendre aux dépourvues les opérateurs. Il y a fallu un mois pour mettre en place le cours plancher actuel entre le moment de l'annonce et la mise en place sur le marché.