En ce vendredi, au lendemain d'un vote crucial du Parlement allemand sur l'élargissement du FESF, l'once d'or a étrangement repris du terrain pour évoluer à 10H30, heure de Paris, autour de 1630.25 par rapport à un cours d'ouverture de 1617.75.
La fin de l'or comme valeur refuge?
Dans un article du quotidien Lemonde.fr en date du 28 septembre, les journalistes du respecté journal français soulignaient que "l'or n'est plus une valeur refuge", en se basant sur la baisse de près de 20% de l'once au cours du mois de septembre qui l'a conduit au niveau de 1 534 USD le 26 septembre. Le quotidien rappelle à juste titre que l'once était encore à 1 921 USD le 6 septembre dernier, date de son pic historique.
Cependant, ce serait avoir une appréhension trompeuse du marché de l'or que croire que l'once n'est plus une valeur refuge et que ce statut s'est entièrement reporté sur le dollar américain, comme expliqué dans cet article.
Le professionnels de l'or, réuni il y a deux semaines à la conférence annuelle sur l'or à Montréal, ont bien constaté une correction technique, vers 1 600 USD, qui peut constituer un bon point d'entrée pour acheter de l'or comme nous l'avons déjà mis en avant dans ces colonnes, mais ils restent clairement bullish pour les mois à venir.
Dans la catégorie des pronostiques, c'est certainement le groupe AngloGold, numéro trois mondial de l'or, qui est le plus optimiste, prédisant déjà un retour de l'once, d'ici à la fin de l'année, vers 2 200 dollars. Une hypothèse qui n'est pas totalement surréaliste.
Scénario d'évolution des cours de l'once d'or:
Après une chute prévisible vers 1 500 USD, l'or continue sa reprise, d'un pas assez faible et nos services estiment que l'once pourrait continuer sa hausse sur une base journalière jusqu'à 1 639.45 voire 1 652.95. Sur une base hebdomadaire, la remontée de l'once pourrait conduire vers la zone de 1 771 qui constitue un point crucial pour l'or avec un potentiel de retournement qui est assez important.
Du point de vue des fondamentaux, tout semble plaider pour une reprise de l'or. Quand bien même l'élargissement du FESF fut adopté par Berlin, le processus de vote n'est pas encore terminé et il ne pourrait se conclure qu'à la fin du mois d'octobre, avec un vote en Slovaquie qui reste crucial pour de nombreux observateurs. Enfin, une nouvelle aide à la Grèce n'exclut en rien une faillite - ordonnée ou désordonnée - à terme et, surtout, derrière la Grèce, il y a d'autres pays en difficulté financière, comme l'Italie. Un regard plus attentif sur l'adjudication italienne d'hier aurait certainement été riche d'enseignements pour la suite.
or_081aEn ce vendredi, au lendemain d'un vote crucial du Parlement allemand sur l'élargissement du FESF, l'once d'or a étrangement repris du terrain pour évoluer à 10H30, heure de Paris, autour de 1 630.25 USD par rapport à un cours d'ouverture de 1 617.75 USD.

La fin de l'or comme valeur refuge?

Dans un article du quotidien Lemonde.fr en date du 28 septembre, les journalistes du respecté journal français soulignaient que "l'or n'est plus une valeur refuge", en se basant sur la baisse de près de 20% de l'once au cours du mois de septembre qui l'a conduit au niveau de 1 534 USD le 26 septembre. Le quotidien rappelle à juste titre que l'once était encore à 1 921 USD le 6 septembre dernier, date de son pic historique.
Cependant, ce serait avoir une appréhension trompeuse du marché de l'or que croire que l'once n'est plus une valeur refuge et que ce statut s'est entièrement reporté sur le dollar américain, comme expliqué dans cet article.
Les professionnels de l'or, réunis il y a deux semaines à la conférence annuelle sur l'or, ont bien constaté une correction technique, vers 1 600 USD, qui peut constituer un bon point d'entrée pour acheter de l'or comme nous l'avons déjà mis en avant dans ces colonnes, mais ils restent clairement bullish pour les mois à venir.
Dans la catégorie des pronostiques, c'est certainement le groupe AngloGold, numéro trois mondial de l'or, qui est le plus optimiste, prédisant déjà un retour de l'once, d'ici à la fin de l'année, vers 2 200 dollars. Une hypothèse qui n'est pas totalement surréaliste.

Scénario d'évolution des cours de l'once d'or:

Après une chute prévisible vers 1 500 USD, l'or continue sa reprise, d'un pas assez faible et nos services estiment que l'once pourrait continuer sa hausse sur une base journalière jusqu'à 1 639.45 voire 1 652.95. Sur une base hebdomadaire, la remontée de l'once pourrait conduire vers la zone de 1 771 qui constitue un point crucial pour l'or avec un potentiel de retournement qui est assez important.
Du point de vue des fondamentaux, tout semble plaider pour une reprise de l'or. Quand bien même l'élargissement du FESF fut adopté par Berlin, le processus de vote n'est pas encore terminé et il ne pourrait se conclure qu'à la fin du mois d'octobre, avec un vote en Slovaquie qui reste crucial pour de nombreux observateurs. Enfin, une nouvelle aide à la Grèce n'exclut en rien une faillite - ordonnée ou désordonnée - à terme et, surtout, derrière la Grèce, il y a d'autres pays en difficulté financière, comme l'Italie. Un regard plus attentif sur l'adjudication italienne d'hier aurait certainement été riche d'enseignements pour la suite.