Selon Markit, l'indice PMI manufacturier de la zone euro s'est de nouveau contracté en septembre, à son plus bas niveau depuis août 2009. L'indice est ressorti à 48.5 contre 48.4 en estimation flash et 49.0 en août. Le sous-indice des commandes nouvelles s'est inscrit à 45.2 contre 44.8 en estimation flash et 46.0 en août.
En Grèce, le gouvernement a laissé entendre hier que le pays devrait connaître sa quatrième année consécutive de récession en 2012, le PIB devant a priori se contracter d'au moins 2.5% sur un an.
A noter que le Qatar a décidé d'investir un milliard de dollars dans le groupe minier European Goldfields dont 600 millions pour financer des activités d'extraction d'or en Grèce. En deux mois c'est le deuxième investissement majeur entrepris par l'émirat dans le pays, juste après avoir participé activement à la fusion des banques EFG EuroBank et Alpha Bank.
Enfin, concernant les notes données par les agences de notation, S&P a confirmé la note AAA du Royaume-Uni, avec perspective stable. Mauvaise nouvelle en revanche pour la banque DEXIA puisque Moody's envisage de placer sous revue les notes des principales entités du groupe bancaire en vue d'un déclassement ce qui a fait chuter le titre de 11.5% hier matin.
markit_logoSelon Markit, l'indice PMI manufacturier de la zone euro s'est de nouveau contracté en septembre, à son plus bas niveau depuis août 2009. L'indice est ressorti à 48.5 contre 48.4 en estimation flash et 49.0 en août. Le sous-indice des commandes nouvelles s'est inscrit à 45.2 contre 44.8 en estimation flash et 46.0 en août.
En Grèce, le gouvernement a laissé entendre hier que le pays devrait connaître sa quatrième année consécutive de récession en 2012, le PIB devant a priori se contracter d'au moins 2.5% sur un an.
A noter que le Qatar a décidé d'investir un milliard de dollars dans le groupe minier European Goldfields dont 600 millions pour financer des activités d'extraction d'or en Grèce. En deux mois c'est le deuxième investissement majeur entrepris par l'émirat dans le pays, juste après avoir participé activement à la fusion des banques EFG EuroBank et Alpha Bank.
Enfin, concernant les notes données par les agences de notation, S&P a confirmé la note AAA du Royaume-Uni, avec perspective stable. Mauvaise nouvelle en revanche pour la banque DEXIA puisque Moody's envisage de placer sous revue les notes des principales entités du groupe bancaire en vue d'un déclassement ce qui a fait chuter le titre de 11.5% hier matin.