Tour à tour, les principales banques internationales nous font part de leurs prévisions pour les mois à venir qui ont, toutes pour point commun, d'être aussi déprimantes les unes que les autres…
Passage en revue des prévisions de Goldman Sachs:
Hausse du PIB mondial de 3.8% cette année et de 3.5% l'année prochaine contre des prévisions initiales respectives de 3.9% et 4.2%.
Le PIB européen devrait être atone en 2012, avec une hausse de 0.1% contre 1.3% précédemment. Entrée en récession de la France et de l'Allemagne.
Hausse du PIB américain de 1.4% en 2012 contre une prévision initiale de 2%. Une chance sur trois pour que les Etats-Unis entrent en récession.
L'indice MSCI Asie Pacifique devrait atteindre 480 dans les douze prochains mois, contre une prévision initiale de 530.
Les matières premières devrait augmenter de 20% grâce à la croissance des pays émergents, mais ces données sont une révision à la baisse par rapport aux précédentes estimations. Le cuivre devrait baisser à 9500 USD la tonne dans les douze prochains mois contre 11000 USD précédemment tandis que le Brent devrait évoluer autour de 120 USD l'année prochaine contre une estimation initiale de 130 USD.
world3-2Tour à tour, les principales banques internationales nous font part de leurs prévisions pour les mois à venir qui ont, toutes pour point commun, d'être aussi déprimantes les unes que les autres…
Passage en revue des prévisions de Goldman Sachs:
  • Hausse du PIB mondial de 3.8% cette année et de 3.5% l'année prochaine contre des prévisions initiales respectives de 3.9% et 4.2%.
  • Le PIB européen devrait être atone en 2012, avec une hausse de 0.1% contre 1.3% précédemment. Entrée en récession de la France et de l'Allemagne.
  • Hausse du PIB américain de 1.4% en 2012 contre une prévision initiale de 2%. Une chance sur trois pour que les Etats-Unis entrent en récession.
  • L'indice MSCI Asie Pacifique devrait atteindre 480 dans les douze prochains mois, contre une prévision initiale de 530.
  • Les matières premières devrait augmenter de 20% grâce à la croissance des pays émergents, mais ces données sont une révision à la baisse par rapport aux précédentes estimations. Le cuivre devrait baisser à 9500 USD la tonne dans les douze prochains mois contre 11000 USD précédemment tandis que le Brent devrait évoluer autour de 120 USD l'année prochaine contre une estimation initiale de 130 USD.