ist2 4224227-golden-euro-symbolDepuis l'ouverture de la session européenne, l'eurodollar a très peu évolué, perdant seulement dix pips, passant ainsi de 1.3777 à 1.3767 à 10h20, heure de Paris. Pour l'instant, la paire majeure du marché Forex semble plutôt bien résister à la chute des marchés actions en Europe, dans la foulée de la publication des Minutes de la dernière réunion de la Réserve Fédérale américaine.

Scénario du jour:


L'eurodollar est encore assez loin de son plus haut de séance, à 1.3826, mais pourrait continuer à évoluer au-dessus de 1.37 aujourd'hui. En cas de passage en-dessous de 1.3662, d'un point de vue graphique, tout plaide pour un renversement de tendance qui conduirait l'eurodollar dans un trend baissier vers 1.3575.

Pour de nombreux analystes, la hausse très forte de l'eurodollar, depuis lundi, était imprévisible et nous mêmes, nous avons été pris de court. Le marché des changes reste encore très volatil et a un comportement, sur certaines paires de devises, très erratique qu'il est difficile de comprendre. Il semblerait que les investisseurs souhaitent profiter des effets d'annonce et de l'activisme politique européen pour engranger des gains…mais jusqu'à quand? Un renversement de tendance est inévitable c'est pourquoi nous conseillons de surveiller de près le niveau de 1.3662 dans les 48 prochaines heures.


Du point de vue du calendrier économique, la session qui est amorcée sera peu chargée, avec essentiellement cet après-midi, à 14h30, les incontournables demandes hebdomadaires d'allocation chômage qui ne devraient pas avoir un impact majeur sur les cours du Forex.

Point sur les fondamentaux EURUSD:


Propositions de la Commission Européenne, rumeur plaidant pour porter le FESF à 2500 milliards d'euros et Minutes de la dernière réunion de la Fed ont ponctué la séance d'hier.

Le compte-rendu de la Fed n'a pas eu un impact décisif sur les cours mais il est toujours très intéressant d'en prendre connaissance afin de pouvoir anticiper les évolutions de la politique monétaire américaine.

Sans surprise, les membres du comité de politique monétaire ont exprimé leur "incertitude considérable" quant aux perspectives économiques pour les Etats-Unis, baissant au passage les prévisions de croissance pour cette année et l'année prochaine. Par ailleurs, comme l'indique le document, "la plupart des membres sont tombés d'accord pour dire que les modifications dans les perspectives économiques appelaient à des nouvelles mesures accommodantes pour soutenir une reprise plus marquée". Evoquant de "significatifs" risques baissiers pesant sur l'économie américaine, la Fed a également dit qu'elle lancerait un nouveau programme de 400 milliards de dollars visant à renforcer la part des titres à long terme dans son portefeuille d'actifs de 2.850 milliards de dollars.