Yen-DollarL'USDJPY s'affichait en très léger recul de 0.21% ce matin, à 10h30, heure française, pour atteindre 75.91 contre un cours d'ouverture à 76.12. En toile de fond, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes de la place de Tokyo est resté quasiment stable avec une baisse de seulement 13.84 points tandis que l'indice élargi Topix a cédé 1.22 point soit une baisse de 0.16% dans un marché marqué par un volume d'échanges très faibles, avec uniquement 1.46 milliard d'actions échangées.

Scénario USDJPY du jour:


Les mises en garde des autorités nippones contre les spéculateurs se font de plus en plus précises. Pour la deuxième fois cette semaine, le ministre des Finances est monté au créneau pour appeler la BoJ à agir vite et de façon "appropriée" pour contrer la flambée du yen, préparant ainsi son ministère à une intervention qui devrait être imminente, au lendemain d'un nouveau record historique depuis 1945 de la paire USDJPY à 75.73 JPY hier à New York.

Une nouvelle intervention de la banque centrale nippone sur le marché monétaire ne fait désormais plus de doutes pour les opérateurs financiers, reste maintenant à savoir quelle sera l'ampleur de l'intervention. Etant donné le contexte actuel très difficile, marqué notamment par un ralentissement économique mondial et une crise souveraine qui semble sans issue, l'action des autorités nippones ne peut être qu'énergique. Dans l'attente de cette action, nous misons prudemment pour la séance d'aujourd'hui sur un canal de fluctuation compris entre 75.50 et 76.50.

Point sur les fondamentaux USDJPY:


Aujourd'hui, de très nombreux opérateurs ont eu la sagesse de se mettre en retrait du marché en attendant l'issue du sommet européen. A l'instar de nos confrères américains de Business Insider, nous préférons être pessimistes et ne pas nous attendre à des annonces fracassantes ce soir. A maintes reprises, l'Europe et ses dirigeants ont déçu les marchés et le risque d'assister simplement à quelques annonces déjà intégrées par les marchés - comme sur la recapitalisation des banques - est grand. Le report de la rencontre des ministres des Finances de l'EuroZone a été vécu par de nombreux observateurs comme un mauvais signe.

Une fois le sommet européen passé, les cambistes sur l'USDJPY se tourneront vers la réunion de la banque centrale nippone, prévue demain, et qui pourrait aboutir à une augmentation du montant total des fonds prévus pour des achats d'actifs financiers divers et prêts à taux préférentiels ce qui devrait mécaniquement réduire l'ampleur de la hausse du yen sur le Forex.

Une intervention massive et décisive, à l'image de celle de l'automne 2010, n'est clairement pas à exclure tant que la cherté du yen entrave la dynamique économique dans l'archipel. Une révision à la baisse des perspectives de croissance est par ailleurs à attendre à l'issue de la réunion de demain.