mario-draghiPour sa première réunion du Conseil des gouverneurs en tant que chef de la BCE, l'italien Mario Draghi a décidé de taper fort et a réagi certainement très positivement en annonçant une baisse du principal taux directeur de 0.25 point à 1.25%. Le taux de facilité de dépôt est ramené à 0.5% et le taux de prêt marginal revient à 2.0%.
 
Immédiatement après cette annonce, les indices se sont envolés puisque le CAC a affiché une hausse de 3.58%, le Dax allemand de 2.8% tandis que Milan bondissait de plus de 4% vers 14h, heure de Paris. En revanche, du fait de cette décision, l'EURUSD a réduit ses gains pour tomber à 1.3760 à la même heure.
Dans le reste de l'actualité macroéconomique, le nombre de chômeurs en Espagne a continué d'augmenter le mois passé, pour atteindre 4.360 millions, soit une hausse mensuelle de 3.17% selon le ministère du Travail. Ce chiffre dépasse le record historique atteint en mars dernier, à 4.33 millions.
 
Du côté des Etats-Unis, les inscriptions aux allocations chômage ont diminué dans la semaine du 23 au 29 octobre, atteignant 397 000 contre 406 000 la semaine précédente. Les économistes s'attendaient à une moyenne de 400 000. C'est la première fois en cinq semaines que ce chiffre repasse sous ce seuil.
 
Enfin, selon le Département du Travail, la productivité des entreprises américaines a nettement rebondi au troisième trimestre, avec des gains (hors secteur agricole) en hausse de 3.1% en rythme annualisé par rapport au deuxième trimestre. Ce chiffre est supérieur aux attentes des économistes qui tablaient sur 2.8%.