european commissionHier, la Commission Européenne a revu en hausse ses prévisions de déficit public en Grèce cette année et l'an prochain, à respectivement 7.8% et 5.4% du PIB. Dans ses dernières prévisions remontant au mois de mai, la Commission tablait sur 6.4% en 2011 et 4% en 2012.
 
Par ailleurs, la Commission a aussi revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2012 pour l'Europe avec, notamment, une prévision qui est passée de 2% à 0.6% pour la France, soit toujours plus que le pronostic de 1% du gouvernement français.
En Italie, la production industrielle a chuté plus que prévu en septembre, selon Istat, ce qui renforce les craintes de récession dans le pays. La chute de la production fut de 4.8% en septembre sur un mois, selon des données corrigées des variations saisonnières. Sur un an, le recul est de 2.7%.
 
Aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage sont tombées à leur plus bas niveau depuis avril, selon les chiffres dévoilés par le Département du Travail, s'établissant à 390 000, soit une baisse de 2.5% sur une semaine. Les économistes attendaient l'indicateur à 400 000. Bonne nouvelle aussi pour le déficit commercial qui a été réduit en septembre pour le troisième mois consécutif, descendant à 43.1 milliards de dollars contre 44.9 milliards en août.
 
Enfin, nouveau record du côté du marché de la dette italienne où les taux à un an ont atteint le niveau historique de 6.086% lors d'une émission obligataire test, contre 3.57% le 11 octobre. Le Trésor a toutefois réussi son objectif en levant 5 milliards d'euros. Cette émission est intervenue alors que Silvio Berlusconi devrait démissionner ce week-end de son poste, pour être vraisemblablement remplacé par le sénateur Mario Monti.