Yen-and-dollar-notes--006Léger avantage pour le yen dans les échanges européens par rapport au dollar alors qu'il y a encore quelques heures, nous avions pu assister à une détente sur les marchés asiatiques avec une clôture en hausse de 1.56% de la Bourse de Tokyo, du fait de rumeurs concernant une aide du FMI à l'Italie, rumeurs qui ont été depuis démenti par l'organisation internationale.
 
Le repli des investisseurs sur le yen s'est produit tôt ce matin en Europe alors que l'agence Moody's a de nouveau mis la pression sur l'EuroZone en affirmant que tous les pays européens sont désormais concernés par la crise souveraine. Petite agitation mais qui ne traduit en fait qu'une situation déjà existante, à savoir la contagion à l'ensemble de la zone euro de la crise grecque.
 

Scénario USDJPY du jour:
 

La semaine dernière, le cross a évolué dans une bande de fluctuation comprise entre 76.73 et 77.79, le yen restant clairement une des monnaies mondiales les plus avantagées par la crise, avec le franc suisse. Ce matin, la paire reste assez calme, à 77.72 à 10h30, heure de Paris, soit seulement à quelques pips de son niveau d'ouverture, à 77.68.
Etant donné le contexte économique difficile et la persistance de doutes sur la capacité de l'Europe à surmonter la crise, notre vision est aujourd'hui haussière pour la paire, avec la possibilité d'atteindre 77.87 voire même 77.99 tant que le support à 77.55 tient. Ensuite, il faudra certainement envisagé un repli vers 77.55 avant une nouvelle remontée. Pour la semaine, nous conseillons de prendre en compte une bande de fluctuation un peu plus large que celle de la semaine dernière, comprise entre 76 et 79 sur le marché Forex.
 

Point sur les fondamentaux USDJPY du jour:
 

Pour vraiment comprendre l'évolution de la paire sur le marché, il va falloir, au cours des prochains jours, surveiller les annonces sur le terrain de la dette souveraine européenne car la crise en Europe a un impact direct et majeur sur l'évolution de l'économie nippone comme l'a souligné ce matin le gouverneur de la BoJ.
 
Nous resterons aussi attentifs demain matin à plusieurs indicateurs macroéconomiques nippons dont les chiffres de la consommation des ménages et du taux de chômage, cet indicateur étant attendu en hausse à 4.2% de la population active, et également les ventes au détail qui sont prévues par le consensus en hausse de 0.8% contre une baisse de 1.1% le mois précédent.