Private Equity_IIPIB au troisième trimestre et révision des perspectives pour 2012 ont ponctué la séance d'hier sur le marché des changes.
 
Au troisième trimestre, l'économie suédoise a cru de 1.6% par rapport au deuxième trimestre, soit une hausse de 4.6% sur un an, meilleure que prévu. Les économistes anticipaient une hausse de 3.3%. Ces bons résultats devraient, a priori, repousser une réduction des taux de la banque centrale alors que bon nombre d'analystes tablaient sur un assouplissement d'ici à la fin de l'année avant la publication de l'indicateur.
En Australie, du fait des incertitudes générées par la crise de la zone euro, le gouvernement a révisé à la baisse ses prévisions de croissance à 3.25% aussi bien pour 2011-2012 que pour 2012-2013 contre de précédentes prévisions de respectivement 4% et 3.75%.
 
Révision à la baisse aussi pour le Royaume-Uni, avec une baisse de la croissance prévue à 0.9% cette année contre 1.7% estimé précédemment, et 0.7% l'an prochain contre 2.5% précédemment. Le gouvernement britannique a également profité de cette annonce pour confirmer le déblocage de 30 milliards de livres afin de soutenir la croissance économique.

 
Enfin, la banque centrale hongroise a relevé hier d'un demi-point de pourcentage son principal taux directeur, à 6.50%, afin de soutenir le forint qui a chuté lourdement ces dernières semaines.