936198-1110308Flash Info - La réunion, aujourd'hui, à Paris, entre le Président français et la Chancelière allemand a permis de définir des positions communes qui serviront de base de discussions lors du Sommet européen crucial des 8 et 9 décembre. Aucune réelle surprise n'a été annoncée. La position du couple franco-allemand se résume à quatre points principaux qui ont déjà été évoqués ces derniers jours dans la presse ou lors de discours.
 
En voici la teneur:
- adoption d'une règle d'or "renforcée et harmonisée" qui soit inscrite dans la Constitution des Etats membres de l'eurozone
 
- mise en place d'un nouveau traité à 17 d'ici mars
 
- instauration du fonds de secours permanent dès 2012 avec mise en place d'une majorité de 85% pour les décisions importantes
 
- établissement de réelles sanctions, automatiquement, en cas de non respect de la règle du déficit public inférieur à 3% du PIB pour les pays de la zone euro. Selon les discussions entre Paris et Berlin, les sanctions devraient être votées à la majorité qualifiée
 
Parmi les autres point évoqués, le souhait d'instaurer un sommet "tous les mois" de la zone euro pendant la crise ou encore le refus des euro-obligations qui ne sont "en aucun cas une solution à la crise", selon le Président français.