gr-ce-ment-vouloir-sortir-zone-euro-monnaie-acc-re-sa-baisse-65292L’annonce des nouvelles perspectives économiques de la BCE et son refus d’un rachat massif de dettes des pays en difficulté de l'eurozone ont fait chuter les marchés avant le début du Sommet européen. Après les annonces du patron de la BCE, Mario Draghi, un véritable repli des marchés s'est effectué hier.
 

Analyse fondamentale EURUSD du jour
 

Comme prévu, la BCE a baissé de 0.25% son taux directeur pour la seconde fois en deux mois, à 1%, son niveau le plus bas depuis l’introduction de l’euro. D’ailleurs, elle a aussi annoncé un paquet de mesures visant à faciliter l’accès aux liquidités pour les banques via la mise en place de deux prêts d’un montant illimité à trois ans à taux fixe et via un assouplissement des garanties exigées aux banques pour accéder à ces prêts.
Cependant, ces mesures n’ont pas suffi à rassurer les marchés puisqu'ils attendaient l'annonce d'un rachat massif d'obligations souveraines des pays de l'eurozone en difficulté. A cela, il faut aussi ajouter que la révision à la baisse des perspectives économiques pour les deux ans à venir a aussi beaucoup pesé dans les stratégies d'investissement des traders depuis hier. Les perspectives de croissance pour 2012 sont passées de 1.3% à 0.3% sur fond de baisse de l'inflation, ce qui ouvre la porte à d'autres baisses de taux dans les mois à venir. Dans une ambiance de déception, l’euro a ouvert la journée en baisse de 0.16% face au dollar américain à 1.3312 dollar et le CAC 40 cède 0.78% dans les premiers échanges à 3071.19 points.
 
Quelques avancées ont aussi été constatées à Bruxelles mais elles ne sont pas encore promptes à rétablir la confiance. Un accord a été trouvé pendant la nuit pour renforcer la discipline budgétaire dans la zone euro, accord qui ne sera adopté qu'à 17 en raison du refus du Royaume-Uni. Par ailleurs, dorénavant, la BCE sera chargée de gérer tant le Fond Européen de Stabilité Financière (FESF) que le futur Mécanisme Européen de Stabilité (MES) afin d’augmenter la confiance dans ces fonds.
 
Pour le reste de la journée, le calendrier économique est presque vide pour la devise commune, à l'exception de la publication du solde budgétaire du gouvernement français qui a été présenté à 8h45 (heure de paris) avec un résultat légèrement plus positif qu’attendu. Les investisseurs vont donc se focaliser le reste de la journée sur l'issue du Sommet Européen.
 

Analyse technique EURUSD du jour
 

L'incertitude domine sur le marché des changes au sujet de l'issue du Sommet européen et, des sources allemandes, évoquent déjà un nouveau sommet uniquement de l'eurozone. La volatilité va évidemment s'accroître dans les heures à venir et nous craignons des mouvements erratiques du cross. La tendance générale reste à la baisse de l'euro puisque notre rédaction table sur un échec relatif du sommet. Il est fort peu probable que l'Europe annonce des mesures qui vont rétablir durablement la confiance. Tout au mieux, un sursaut des marchés pourrait se produire pour les prochaines séances. A noter le principal support pour aujourd'hui de la paire à 1.3290 et sa résistance à 1.3486.
 
Nous recommandons aux traders de bien placer leurs stop loss pour les prochaines heures et d'éviter le marché si vous ne possédez pas une bonne stratégie de trading.

 
Par Ronald Martinez