83058-a-picture-illustration-of-u-s-dollar-swiss-franc-british-pound-and-eurDeuxième plan de sauvetage pour la Grèce, abaissement sans surprise par l'agence de notation Fitch à "C" de la note à long terme de la dette grecque, et rumeurs de troisième plan d'aide au pays hellénique n'ont au final pas entamé beaucoup la bonne tenu de la paire EURCHF sur le marché des changes. De là à dire que le cross est totalement déconnecté de la réalité, il n'y a qu'un pas…que nous franchissons.
 
Après l’approbation d’un deuxième plan de sauvetage pour la Grèce qui permettait à l’euro de reprendre son souffle, comme prévu, l’agence de notation Fitch a dégradé la note à long terme de la Grèce. Une annonce qui n’a pas surpris les marchés, mais qui génère quand même des incertitudes face à l’avenir de la monnaie commune. Dans ce contexte, la paire EUR/CHF ouvre la séance en légère hausse à 1.2060 contre 1.2059 à la clôture de la veille.
 

Analyse fondamentale EUR/CHF du jour
 

Tout un chacun sait ce qui influence cette paire: l'aversion ou l'appétit au risque. Les chiffres économiques passent bien souvent en deuxième plan. D'où le relatif manque de réaction hier du cross aux mauvais PMI européens publiés, par exemple.
La devise des 17, qui n’arrêtait pas de se déprécier face au franc suisse depuis plus de deux semaines, a repris un peu de couleur sur le marché des changes face au franc suisse - les spéculateurs considérant certainement que le niveau de l'EUR était trop bas. L’enthousiasme génère par l’approbation d’un deuxième plan de sauvetage pour la Grèce en début de semaine dans ce mouvement haussier de la monnaie unique. Depuis mardi, l’euro a commencé à récupérer un peu du terrain perdu, dans un marché encore très prudent mais les grands mouvements que nous avons pu connaître cet été sur la paire semblent désormais être du passé.
 

Analyse technique EUR/CHF du jour
 

Depuis hier matin, le cross EURCHF a évolué entre 1.2054 et 1.2079. A l'heure actuelle, sauf nouvelle catastrophe sur le dossier grec, il n'y a aucune raison pour que le cross évolue dans une bande de fluctuation différente d'ici à la fin de la semaine. La tendance est haussière pour l'euro mais on voit difficilement comment le cross pourrait dépasser 1.2100 pour le moment. Nous conseillons plutôt d'attendre avant de se positionner.

 
Par Ronald Martinez