44-japonL'info du jour:

Le FMI semble incapable d’aider l’Europe, et voilà que le Japon envisage de lui fournir jusqu’à 50 milliards de dollars dans le cadre de la lutte contre la crise d’endettement européenne.
 
Et pour cause, le FMI cherche à augmenter ses réserves de 500 milliards de dollars pour faire face à la crise de la dette européenne, dans ce sens, cette possibilité sera probablement à voir lors d’une réunion des ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales du G20, qui regroupe les principales économies du monde, les 25 et 26 février à Mexico.
Le ministre japonais des Finances, Jun Azumi, a toutefois prévenu mardi que la Chine et le Japon partageaient l’opinion que l’Europe pouvait « faire davantage d’efforts » par elle-même avant d’obtenir des aides supplémentaires de la communauté internationale.
 

Scénario USDJPY du jour:

Le cross USDJPY a passé au-dessus de la barre des 80 depuis hier, niveau auquel il se maintient. Le canal de fluctuation envisagé est compris entre 79.85 et 80.57. Pour cette session, le point pivot à prendre en considération se situe à 80.13. 
 
Nous devrions rester dans une tendance plutôt haussière. Une cassure de 80.92 est nécessaire pour que le mouvement haussier se poursuive, même si cela semble être bien parti.
 

Calendrier économique USDJPY du jour:

Les résultats des revendications chômage restent identiques, même si le montant espéré est de 354K, celui-ci reste à 351, espérant que cela aura un effet positif sur la monnaie nationale puisque les gens qui travaillent ont tendance à dépenser plus d’argent et la consommation représente une grande partie du PIB. Et donnant ainsi une certaine tendance haussière à la paire.
 
De l’autre côté du Pacifique, la BoJ a annoncé récemment sa volonté d’accroître sa politique d’assouplissement monétaire provoquant ainsi une certaine faiblesse du yen japonais. De plus, le gouverneur de la BoJ a indiqué pendant la nuit que l’institution financière laisserait sa politique accommodante jusqu’à ce que l’objectif d’inflation d’1% soit atteint.

 
Par Majdouline BENITO