Une fois n’est pas coutume, la nouvelle administration américaine, après avoir plutôt joué profil bas face aux autorités chinoises, a décidé de lancer une nouvelle offensive contre le yuan.

Le secrétaire américain au Trésor, Tim Geithner, a ainsi appelé de ses vœux une réforme du yuan jeudi dernier devant la Commission des Finances du Sénat. Les propos du secrétaire au Trésor ont surtout eu pour objectif de calmer les ardeurs de certains parlementaires qui souhaitent saisir l’OMC au sujet du taux de change manipulé du yuan.