Selon une étude du cabinet Sia Conseil, la rémunération variable des traders des banques françaises devrait accuser un plongeon de 25% à 47%, à l'instar de ce qui se passe aux Etats-Unis. Cette situation est essentiellement due à la déprime des marchés financiers et aux nouvelles normes réglementaires qui vont notamment obliger les banques de l'Hexagone à trouver 7.3 milliards de fonds propres d'ici à juin.