CFDL’indicateur stochastique a été développé par Georges Lane dans les années 50. Cet indicateur est l'un des plus populaires sur le Forex.

Le terme stochastique peut induire en erreur. En effet, la dénomination "stochastique" est utilisée dans les statistiques pour l’étude des phénomènes aléatoires.

Sur le forex, le stochastique est un indicateur de momentum qui permet d’apprécier la position de la clôture à un instant t par rapport au range (écart) plus haut/plus bas sur une période donnée. Des cours de clôtures proches du plus haut de la période de référence indiquent généralement une accumulation (pression à l’achat). A l’inverse, des cours de clôtures proches du plus bas de la période de référence indiquent généralement une distribution (pression à la vente).

Le stochastique consiste en deux lignes: une ligne rapide appelée la %K et une ligne lente appelée la %D.

• La premiere étape pour calculer un stochastique c’est d’obtenir la « stochastique brute » ou le %K

%K= (Cauj-Bn)/(Hn-Bn)*100

Cauj= clôture du jour

Bn= le plus bas enregistré sur le nombre de jours choisis

Hn= le plus haut enregistré sur le nombre de jours choisis

n= le nombre de jours séléctionnés par le trader pour le stochastique

La largeur standard de la fenêtre de temps du stochastique est de 5 jours, bien que certains traders utilisent des valeurs bien plus fortes. Une fenêtre étroite permet de repérer plus de points de retournement, mais une fenêtre plus large permet d’identifier les principaux points de retournement.

• La seconde étape consiste à construire le %D. Cette courbe est obtenue en lissant le %K habituellement sur une période de trois jours.

• Le stochastique montre quand les haussiers ou les baissiers se renforcent ou s’affaiblissent. On en déduit trois types de signaux :

1. les divergences

2. survendu et suracheté

3. leur direction

Une divergence haussière se produit quand les prix tombent sur un nouveau plus bas mais que le stochastique trace un plus bas au-dessus de celui qui a été enregistré au cours du déclin précédent. Cela montre que les baissiers perdent des forces et que les prix tombent par simple inertie.

Quand la stochastique grimpe au-dessus de sa ligne de référence supérieure, cela signifie que le marché est suracheté.

Inversement, quand la stochastique tombe en-dessous de sa ligne de référence inférieure, cela signifie que le marché est survendu.

Quand les deux courbes de stochastique vont dans la même direction, elles confirment la tendance à court terme. Quand les prix montent et que montent les deux courbes de stochastique, c’est que la tendance ascendante a toutes les chances de se poursuivre. Quand les prix glissent et que les courbes de stochastique tombent, la tendance baissière à court terme a toutes les chances de se poursuivre.