femme traderLe ROC (Rate Of Change en anglais) est un oscillateur de type Momentum qui permet de mesurer le changement entre le prix actuel et le prix antérieur (la période est fixée par l’utilisateur). A la différence du RSI, le ROC n’est pas un oscillateur borné. Il ne permet pas de déterminer la tendance du titre. Il va être utilisé notamment pour déterminer si un titre est en surachat ou en survente et pour détecter des divergences baissières ou haussières.


Construction du ROC

Le ROC compare le prix actuel au prix antérieur déterminé par l’utilisateur. La formule de base du ROC est : 
(ROC) = 100 (C/Cx)

avec C : le cours actuel et Cx le cours à x-période. En pratique, on choisit x = 12 jours (configuration par défaut sur les plateformes Metatrader 4).

Interprétation du ROC

De part sa formule, le ROC n’est pas borné. Il ne prend que des valeurs positives. Il va augmenter lorsque le cours actuel est supérieur au cours à x-période. A l’inverse, lorsque le cours est inférieur au cours à x-période alors le ROC diminue. Attention il s’agit de la comparaison avec le cours à x-période et il ne tient pas compte de ce qu’il se passe entre le cours au temps x et le cours actuel.

Utilisations du ROC

• Le niveau du ROC donne des informations sur l’évaluation d’un titre (surachat ou survente). On considère que le titre est en surachat lorsque la valeur du ROC est nettement supérieur à 100, inversement le titre est en survente lorsque la valeur du ROC est nettement inférieure à 100 (proche de 0). L'indicateur étant non borné, il est plus difficilement utilisable que le RSI pour déterminer les zones de surachat et de survente. C’est pourquoi il est principalement utilisé pour déterminer les divergences haussières et baissières.

• On peut utiliser le ROC dans les cas de divergences entre l’évolution du cours et du ROC. Une divergence apparaît entre le cours et le ROC lorsque le cours n’évolue pas dans le même sens que l’indicateur (même utilisation que le CCI et le RSI). Ainsi, si le cours continue d’augmenter alors que le ROC diminue cela signifie qu’il y a un ralentissement dans le mouvement haussier, cette situation est appelée divergence baissière. Cette divergence baissière est souvent le signe d’un retournement du cours. Cette divergence baissière envoie un signal de vente d’autant plus fort si le ROC est nettement supérieur à 100. On définit de même les divergences haussières.

Conclusion:

Le ROC est un oscillateur non borné de type Momentum. Son utilisation est très proche du CCI et du RSI. Toutefois, le ROC est moins performant pour déterminer le surachat et la survente d’un titre mais il est très performant pour détecter les divergences baissières ou haussières. Afin d’éviter les faux signaux, il faut utiliser le ROC sur une période de temps élevée (en pratique on choisit 12 jours ou 25 jours pour du moyen terme voire 200 jours pour des stratégies à long terme).

L’utilisation du ROC pour déterminer les changements de tendances (divergence baissière ou haussière) est fiable lorsqu’on couple son utilisation avec des indicateurs tels que les points pivot, les retracements de Fibonacci ou les bandes de Bollinger (pour déterminer des supports et des résistances). La confirmation du changement de tendance doit aussi faire intervenir des arguments macroéconomiques.