La partie forum de forex.fr vous permet d’échanger avec d’autres traders des analyses graphiques du marché des changes, votre expérience de trading, des points de vue sur
les brokers, des explications concernant les indicateurs économiques et techniques dans un espace convivial dédié à la discussion et à l’échange sur le thème du Forex.

Forum du marché des changes

Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
Aller en basPage: 12
SUJET: Analyses options binaires d'Optionsclick
#14651
Analyses options binaires d'Optionsclick Il y a 5 Années, 5 Mois Karma: 4
Nouvelles Options Binaires : 1 janvier 2013

L’Allemagne veut se désengager de ses participations

Berlin voudrait passer la vitesse supérieure des privatisations. Pour le ministère des finances allemand, L’Etat doit se désengager des entreprises et des institutions financières. Ce programme de privatisation pourrait aider l’Allemagne à atteindre l’équilibre budgétaire, avant l’échéance prévue pour 2016.

A ce propos, on parle de grosses pointures, telles que Deutsche Telekom, et la société de chemins de fer Deutsche Bahn, dont l’état possède respectivement 14,8% et 100%. Il créera une commission, ayant pour mission de présenter des propositions réalistes.

Les paramètres suivants devraient être suivis; premièrement, la présence de l’Etat est-elle réellement nécessaire ? Et deuxièmement, quelle est la capacité du marché à absorber ces actifs dans chaque cas ?

Au début du mois, Berlin a annoncé vouloir céder au plus vite ses participations, dans une période où la hausse du prix des actions, et le faible rendement des obligations allemandes, rendent les privatisations attrayantes. L’Allemagne avait été stoppée dans son élan de privatisation, par la crise financière de 2008, celle-ci avait fait capoter celle de Deutsche Bahn.

Tradez avec Optionsclick sur les options binaires

Les places financières

En Asie : les Bourses chinoises ont terminé l’année 2012 sur des plus hauts depuis six mois, dopées par les performances des titres liés aux secteurs d’assurance et de courtage, elles réalisent ainsi leur première performance annuelle positive en trois ans. L’indice CSI300, qui synthétise les principales cotations des Bourses de Shanghaï et Shenzen, a cloturé la séance de lundi sur une hausse de 1,6%. Celui de la Bourse de Shanghaï a terminé sur un gain sensiblement égal.

Sur2012, le CSI300 aura pris 7,2% contre 3,2% pour l’indice composite de Shanghaï. Les deux indicateurs affichent un niveau de clôture inédit depuis le 20 juin. S’ils finissent 2012 en positif, c’est principalement grâce aux progressions enregistrées en décembre, respectivement de 17,9% et 14,6%.

En Europe : la Bourse de Paris aura gagné 15,2% sur 2012 après deux années de baisse consécutives, les marchés d’actions européens ayant été sauvés au second semestre par la détermination de la Banque centrale européenne à tout faire pour empêcher l’éclatement de la zone euro.

En Europe, les volumes d’échanges sont restés somme toute très limités. La clôture des Bourses de Paris et Londres du fait de la fin d’année, est intervenue exceptionnellement à 13h00, tandis que Francfort ou encore Milan étaient fermées en ce dernier jour de l’année.

A Paris, le CAC 40 a rebondi de 0,58% après sa forte baisse de vendredi, terminant l’année à 3.641,07 points, soit une hausse de plus de 15,23% sur un an. A Londres, le FTSE a cédé 0,47% sur la séance, à 5.897,81 points, mais il termine l’année 2012 sur un gain de 5,84%. L’indice paneuropéen EuroStoxx 50 a progressé de 0,34%, portant sa hausse à 13,79% sur l’ensemble de 2012.

Sur le marché des changes, l’euro se replie légèrement contre le dollar, repassant sous le seuil de 1,32 dollar. Malgré le vent de pessimisme qui aura soufflé jusqu’au bout sur 2012, les progressions des bourses ne sont finalement pas si négligeables.

© Optionsclick


* * * * * * * * * *
Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles d’OptionsClick, blog.optionsclick.com, OptionsClick.com ni d’aucun de leurs employés. Le contenu de cet article n’est en aucun cas destiné à porter conseil aux traders d’options binaires ou à tout autre investisseur. Veuillez noter : Tout investissement, quelle que soit sa nature, comporte des risques relatifs. Il est possible que vous perdiez la totalité de votre investissement. Veillez à toujours effectuer vos propres recherches, demander des conseils professionnels et prendre des décisions qui vous sont propres lorsqu’il s’agit de placements financiers.
bertrand
Modérateur et Trader à mes heures perdues
Messages: 1299
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Optionbinaire.forex.fr Lieu: Paris
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
 
#14661
Re:Analyses options binaires d'Optionsclick Il y a 5 Années, 5 Mois Karma: 4
Nouvelles Options Binaires : 2 janvier 2013

Les cours de l’or sont-ils sortis des normes ?

D’aucuns se demandent si, après une progression quasi continue depuis 2001, le cours de l’or n’aurait pas atteint son apogée. Ce qui amène cette question est une autre question ; pourquoi l’or ne joue-t-il pas, en ces temps incertains, son rôle de valeur refuge, rôle qu’il remplit de façon linéaire depuis 12 ans ?

On se serait attendu, face à l’angoisse montante du mur budgétaire américain, à voir les cours du métal précieux bondir. Or, non seulement ça n’a pas été le cas, mais il a perdu pratiquement 5% durant les quatre dernières semaines, ce qui limite sa hausse à environ 7% cette année, le pourcentage le plus faible depuis 2008.

Tradez avec Optionsclick sur les options binaires

Même si les analystes misent sur des records toujours nouveaux pour 2013, les sujets d’inquiétude que sont les taux d’intérêt exceptionnellement faibles, et le spectre de l’inflation, n’ont pas été assez suffisants pour doper les cours de l’or hors de la fourchette dans laquelle ils évoluent depuis fin 2011.

Se situant aux environs de 1.664 dollars l’once, son cours 13,3% au-dessous de son record touché l’an dernier, à 1.920.30 dollars, demeure bien en deçà des 2.000 dollars prévus par les analystes les plus optimistes du moment. La courte embellie constatée en novembre, suite au récent programme de stimulation monétaire de la Fed, est retombée comme un soufflé.

Pourtant, certains analystes donnent l’or candidat à de nouveaux records l’an prochain. Sans doute se basent-ils sur la faiblesse des taux, la continuation de la crise de la dette en Zone Euro et le risque de baisse des retours sur investissements en cas d’inflation.

En cherchant les facteurs d’influence, on voit que la hausse des taux d’intérêt réels représente peut-être la plus forte menace pour l’or, puisqu’il freine son attractivité par rapport à des actifs à plus haut rendement. Et une reprise de la croissance aux Etats-Unis pourrait entraîner une telle hausse des taux réels et, de ce fait, un retournement à la baisse des cours de l’or l’an prochain.

Il est également vrai que l’or attire toujours les investisseurs. La demande de pièces d’or, pour ne prendre qu’elle, et qui a baissé au cours des trois premiers trimestres de l’année, après avoir atteint près de 40 millions d’onces en 2011, montre également des signes de reprise.

Malgré tout, pour provoquer un retour des cours de l’or vers les 1.900 dollar l’once, voire plus, il faudrait des interactions plus fortes. Quoi par exemple ?

Peut- être une crise majeure dans la Zone Euro, si le plan de restructuration de la Grèce n’est pas efficace, et que la Grèce a besoin d’ un nouveau plan de sauvetage, ou que l’Espagne a besoin de plus d’argent.

En l’absence de tels évènements, l’or devrait rester soutenu par la crainte née du « mur budgétaire », l’assouplissement monétaire et les achats officiels. Mais quel que soit le soutien apporté, il ne suffira pas à tirer le métal jaune jusqu’à 2.000 dollars.

Quoiqu’il en soit, la thésaurisation facile sur l’or, qui pouvait faire gagner de 10 à 12% semble bien révolue.

© Optionsclick

* * * * * * * * * *
Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles d’OptionsClick, blog.optionsclick.com, OptionsClick.com ni d’aucun de leurs employés. Le contenu de cet article n’est en aucun cas destiné à porter conseil aux traders d’options binaires ou à tout autre investisseur. Veuillez noter : Tout investissement, quelle que soit sa nature, comporte des risques relatifs. Il est possible que vous perdiez la totalité de votre investissement. Veillez à toujours effectuer vos propres recherches, demander des conseils professionnels et prendre des décisions qui vous sont propres lorsqu’il s’agit de placements financiers.
bertrand
Modérateur et Trader à mes heures perdues
Messages: 1299
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Optionbinaire.forex.fr Lieu: Paris
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
 
#14705
Analyses options binaires d'Optionsclick Il y a 5 Années, 5 Mois Karma: 4
Infos Options Binaires : 3 janvier 2013

Mur budgétaire, plus d’angoisses, mais des attentes

Du point de vue des entreprises américaines, l’accord conclu sur le mur budgétaire n’est pas pleinement satisfaisant.

Certes, il leur procurera 46 milliards de crédits d’impôts, et des exemptions fiscales pour une année supplémentaire, dans le cadre notamment du crédit d’impôt pour la recherche et le développement, ainsi que la possibilité fiscale de déduire immédiatement de leurs comptes, la moitié de leurs nouveaux investissements. Les secteurs des énergies renouvelables, du cinéma, de la restauration, profiteront aussi de mesures fiscales avantageuses.

Tradez avec Optionsclick sur les options binaires

Cependant, il laisse en suspens le problème pendant de la nécessité d’une réduction significative du déficit budgétaire et de la dette.

Cet accord n’est sans doute pas parfait pour tout le monde, mais il donne aux entreprises et au public américain, les assurances dont ils avaient besoin pour oublier leur inquiétude.

Le compromis n’a pu être conclu, qu’en repoussant de deux mois encore, toute décision sur les coupes budgétaires fédérales, mais d’aucuns craignent d’avoir ainsi reporté le mur budgétaire d’autant.

De plus, bien qu’il mentionne les montants de revenus plus taxés, il ne règle pas pour autant la question de l’imposition des bénéfices réalisés à l’étranger, par les firmes multinationales américaines qui revendiquent depuis longtemps le droit de rapatrier leurs bénéfices aux Etats-Unis, sans les taxer.

Obama s’est laissé une marge de manœuvre suffisante, pour pouvoir réformer l’impôt sur les sociétés, et réduire leur taux d’imposition, pour de les rendre plus compétitives face à leurs concurrentes.

Les places financières

Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse mercredi, après le compromis qui a fait échapper les Etats-Unis de 600 milliards de dollars de hausses d’impôts et de baisses des dépenses publiques. Cet accord devrait être rapidement ratifié par Barack Obama, il a été approuvé dans la nuit par la Chambre des Représentants, après avoir été approuvé la veille par le Sénat et la Maison blanche. Il améliore les perspectives de croissance économique, et comme en général, la première semaine de l’année donne le ton du marché pour l’année, c’est un très bon signal. Il y a d’ailleurs beaucoup d’enthousiasme, et le rally devrait se poursuivre un jour ou deux. Les capitaux vont revenir sur le marché.

Cet accord a, du coup, éclipsé la publication de statistiques annonçant une augmentation de la contraction de l’activité industrielle dans la zone euro en décembre, ou sur le recul des dépenses de construction aux Etats-Unis en novembre. De plus, l’industrie américaine a retrouvé la croissance en décembre.

À Paris, le CAC 40 a bondi de 2,55% à 3.733,93 points. À Francfort, le Dax a pris 2,19% et, à Londres, le FTSE a gagné 2,2%, franchissant pour la première fois depuis juillet 2011 le seuil des 6.000 points.

L’indice paneuropéen EuroStoxx 50 s’est pour sa part, côté envolé de 2,86.

New York a fini en hausse de 2,35% , l’indice Dow Jones des 30 industrielles gagnant 308,41 points à 13.412,55 points. Le S&P-500, plus large, a pris 36,23 points, soit 2,54%, à 1.462,42 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 92,75 points (3,07%) à 3.112,26 points.

© Optionsclick

* * * * * * * * * *
Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles d’OptionsClick, blog.optionsclick.com, OptionsClick.com ni d’aucun de leurs employés. Le contenu de cet article n’est en aucun cas destiné à porter conseil aux traders d’options binaires ou à tout autre investisseur. Veuillez noter : Tout investissement, quelle que soit sa nature, comporte des risques relatifs. Il est possible que vous perdiez la totalité de votre investissement. Veillez à toujours effectuer vos propres recherches, demander des conseils professionnels et prendre des décisions qui vous sont propres lorsqu’il s’agit de placements financiers.
bertrand
Modérateur et Trader à mes heures perdues
Messages: 1299
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Optionbinaire.forex.fr Lieu: Paris
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
 
#14734
Re:Analyses options binaires d'Optionsclick Il y a 5 Années, 5 Mois Karma: 4
News Options Binaires : 7 janvier 2013

Le rendement des investissements dans les zones émergentes est remis en question

Le cadre règlementaire des investissements même sur les marchés émergents s’est rigidifié.

On constate déjà qu’au niveau mondial, les volumes d’investissements souffrent, de la conjoncture économique instable et de faibles valorisations boursières. Ce qui dénote par contre, c’est la contraction constatée aussi dans le domaine des pays émergents, alors que ceux-ci constituaient pour les banques, un moteur de croissance.

Tradez avec Optionsclick sur les options binaires

D’après les analystes, ce changement devrait inciter les établissements investisseurs, à reconsidérer leur politique, dans ces pays qui ont vu se développer leur activité au cours des dernières années. On sait que les banques occidentales ont groupé plus de la moitié des montants de financement par appel public à l’épargne dans les pays émergents en 2011, pour seulement 22% en 2005.

Les introductions en bourses (IPO), qui permettaient aux banques d’engranger une moyenne de 3 à 4% des capitaux levés par les entreprises, constituaient leur principale source de revenu. Grace à cette manne, de 2000 à 2007, leurs commissions ont été multipliées par six, pour dépasser 6,5 milliards de dollar. Mais les meilleures choses ont une fin.

En 2012, les commissions liées aux IPO ont été pratiquement divisées par deux par rapport à l’année précédente, à 2,8 milliards de dollars. De même, le nombre de fusions-acquisitions a baissé de 16% sur les marchés émergents par rapport à 2011, alors qu’ils ont seulement diminué d’une moyenne de 4%, sur l’ensemble des pays. De plus, le volume des opérations a également sérieusement diminué. La plus grosse IPO réalisée en 2012 (par Santander au Mexique), a ainsi permis au consortium de lever quatre milliards de dollars, on est bien loin des 22 milliards réalisés en 2010 par Agricultural Bank of China, et des neuf milliards de Santander, lors de son entrée à la Bourse de Sao Paulo en 2009.

Les banques d’investissement auront ainsi vu, au final, fondre leurs commissions de 24% sur un an, ce qui entrainera nécessairement des suppressions de poste. Ainsi, Citigroup communique sur la suppression de 11.000 emplois dans le monde et se désengagera de la Turquie, de l’ Uruguay et de la Roumanie. Ses concurrents Crédit agricole, HSBC et UBS ont apuré, de même, leurs effectifs sur les marchés non stratégiques.

Barclays aussi, qui devrait supprimer 15% des effectifs de sa branche banque d’investissement dans le monde, y compris dans ses activités de conseil pour la zone Asie-Pacifique. Les banques doivent maintenant prendre des décisions stratégiques, elles sont à la recherche de nouveaux marchés.

Ce sont les marchés boursiers du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui ont en fait le plus souffert, traduisant une baisse des IPO de plus de 60% cette année par rapport à 2011 et de 80% par rapport à 2007. La Chine, qui a entamé un processus de libéralisation de son économie durant la dernière décennie, a présenté les investissements les plus intéressants de cette période, avec plus de 500 IPO. Pour les analystes, les marchés émergents sont eux aussi victimes de la conjoncture, mais avec une éventuelle reprise, les entrées en Bourse pourraient rebondir.

© Optionsclick

* * * * * * * * * *
Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles d’OptionsClick, blog.optionsclick.com, OptionsClick.com ni d’aucun de leurs employés. Le contenu de cet article n’est en aucun cas destiné à porter conseil aux traders d’options binaires ou à tout autre investisseur. Veuillez noter : Tout investissement, quelle que soit sa nature, comporte des risques relatifs. Il est possible que vous perdiez la totalité de votre investissement. Veillez à toujours effectuer vos propres recherches, demander des conseils professionnels et prendre des décisions qui vous sont propres lorsqu’il s’agit de placements financiers.
bertrand
Modérateur et Trader à mes heures perdues
Messages: 1299
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Optionbinaire.forex.fr Lieu: Paris
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
 
#14740
Re:Analyses options binaires d'Optionsclick Il y a 5 Années, 5 Mois Karma: 4
Actualités Options Binaires : 8 janvier 2013

Bilan 2012 pour la Zone Euro 1

En 2012 la Zone Euro l’a échappé belle. Seul l’esprit de groupe l’a sauvegardée de l’éclatement, du découragement, et de la perte totale de confiance de la part des investisseurs. Mais sans pour autant s’estimer tirée d’affaire, elle doit, sur un fond de conjoncture toujours très sombre, continuer à fournir des signes de bonne volonté et d’avancée.

L’artisan de cette victoire reste sans conteste la BCE, et son équipe dirigeante, supervisée par un Mario Draghi qui a su appliquer les bonnes recettes pour nourrir l’ambition européenne, pourtant malmenée par quatre ans de crise. Face aux difficultés nationales de refinancement, et donc de taux prohibitifs, la BCE est allée droit au but, en injectant 1.000 milliards d’euros de liquidités, une gageure.

Tradez avec Optionsclick sur les options binaires

Ainsi, en Espagne et en Italie, la flambée des taux de refinancement a bien failli faire éclater la zone euro. L’aggravement de la conjoncture de la dette grecque, s’est avéré désastreux au plan des créanciers privés, en terme de confiance, ceux-ci se sont alors méfié même des autres débiteurs souverains apparaissant comme fragiles, Espagne et Italie entre autres.

Les mesures d’austérité qui ont nécessairement accompagné la vie politique des partenaires européens cette année, n’ont évidemment pas contribué à remonter la confiance ni le moral des investisseurs.

Pour ces raisons entre autres, au troisième trimestre, la zone euro a de nouveau gouté à la récession, et ce pour la deuxième fois en quatre ans. Les analystes prévoient la continuation, dans une moindre mesure, de la contraction des économies en 2013. Pour faire face, la BCE devra continuer la politique volontaire qu’elle a initiée, pour préserver l’euro. Entre autres, en poursuivant les opérations monétaires sur titres (OMT), qui lui donnent le droit de racheter sans limite sur le marché secondaire, des obligations souveraines à court terme de pays ayant sollicité l’assistance de leurs partenaires.

Et cette stratégie a diablement été efficace, elle a en effet apporté une détente notable sur les marchés et le renforcement de l’euro. D’autant que, parallèlement, les dirigeants de la zone euro ont renforcé leur unité financière, en ratifiant le traité budgétaire européen, et en créant le MES, tout en trouvant un compromis sur la supervision bancaire unique, étape numéro un sur la route de l’union bancaire.

Les places financières

Les Bourses européennes ont terminé en baisse lundi, pour la première fois de l’année, malgré la hausse du secteur bancaire. Après le rally de la semaine dernière grâce à l’accord signé sur le fil, sur le budget américain et portés vendredi par les bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, les marchés d’actions consolident en attendant le démarrage de la saison des résultats aux Etats-Unis. Ainsi, à Paris, l’indice CAC 40 a terminé sur une perte de 0,68% à 3.704,64 points. Le Footsie britannique a reculé de 0,41% et le Dax allemand de 0,56%.

Pour les indices paneuropéens, l’EuroStoxx 50 a perdu 0,51% et l’EuroFirst 300, 0,5%, après avoir atteint leurs plus hauts niveaux en deux ans et demi.

Wall Street : l’indice Dow Jones a cédé 51,00 points, soit 0,38%, à 13.384,21 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, a perdu 4,59 points, soit 0,31%, à 1.461,88 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 2,84 points (-0,09%) à 3.098,81 points.

© Optionsclick

* * * * * * * * * *
Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles d’OptionsClick, blog.optionsclick.com, OptionsClick.com ni d’aucun de leurs employés. Le contenu de cet article n’est en aucun cas destiné à porter conseil aux traders d’options binaires ou à tout autre investisseur. Veuillez noter : Tout investissement, quelle que soit sa nature, comporte des risques relatifs. Il est possible que vous perdiez la totalité de votre investissement. Veillez à toujours effectuer vos propres recherches, demander des conseils professionnels et prendre des décisions qui vous sont propres lorsqu’il s’agit de placements financiers.
bertrand
Modérateur et Trader à mes heures perdues
Messages: 1299
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Optionbinaire.forex.fr Lieu: Paris
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
 
#14757
Re:Analyses options binaires d'Optionsclick Il y a 5 Années, 5 Mois Karma: 4
Nouvelles Options Binaires : 9 janvier 2013

Bilan 2012 pour la zone euro 2

Les privations engendrées par les politiques d’austérité des partenaires européens, pour impopulaires qu’elles aient été, ont tout de même payé ; augmentation de la rentabilité grâce à la baisse globale des salaires, et coup de frein sur les couts du refinancement des dettes souveraines, grâce au respect des engagements, entre autres. Du coup, les efforts portant sur les restrictions en matière de politique budgétaire, peuvent baisser, permettant aux européens de souffler un peu.

L’Allemagne, qui se faisait le champion de la rigidité budgétaire a même mis de l’eau dans son vin, en acceptant de reporter certains objectifs d’assainissement des comptes publics de certains partenaires. Il est vrai qu’elle-même, commençait à ressentir les prémices de la décroissance.

Du côté français, on reste déçu, que la lutte pour la croissance, qui constituait le cheval de bataille de la nouvelle équipe dirigeante, n’ait pas trouvé l’écho désiré. Faute de quoi, on a renouvelé les engagements de réduction des déficits publics, et entrepris des négociations sur la réforme du travail et des retraites, et œuvré sur un pacte de compétitivité, qui vise clairement un allègement de 20 milliards d’euros pour les entreprises.

Malgré toutes les bonnes résolutions, et les résultats obtenus, il n’en reste pas moins que les embuches demeurent nombreuses devant la zone euro. Le mécanisme de soutien au financement des Etats, annoncé par la BCE n’est pas opérationnel, l’Espagne entre autres, minaudant toujours pour y avoir recours.

Bien que de nombreux pare-feu financiers aient été mis en place, et que les catastrophes bancaires annoncées par les Cassandre ne soient finalement pas survenues, l’union bancaire qu’on attendait en 2013, n’est pas encore là. Le démarrage de la supervision bancaire unique a été reporté à 2014, et la BCE ne supervisera directement que 200 des plus grandes banques européennes, seulement..

Les travaux de finalisation des deux composantes majeures de l’union bancaire, que sont les mécanismes de résolution des crises bancaires, et la garantie commune des dépôts, devront se poursuivre en 2013.

Tradez avec Optionsclick sur les options binaires

Suite au calme apporté aux tensions financières en 2012, on se prend à penser à une possibilité de retour lent à la croissance.

Cette perspective pourrait paradoxalement doper les politiques de ‘’cavalier seul’’, alors même que la crise de la zone euro nous a appris que seule l’union budgétaire, mènera à l’union monétaire.

Et en parlant d’union, les dirigeants européens pourraient avoir du mal à rester la main dans la main, tout en se mobilisant pour les prochaines échéances électorales. Et on les comprend d’autant plus, que depuis le début de la crise, les personnalités au pouvoir ont pour la plupart été évincées, lors d’élections générales.

Et en 2013, auront lieu deux scrutins majeurs, l’un en Italie en février, l’autre en Allemagne en septembre.

Les italiens, face à la possibilité d’un retour en politique de Silvio Berlusconi, un cauchemar pour l’indice de confiance italien, souhaitent tout miser sur un Mario Monti qui veut se faire désirer.

Les allemands plébisciteront sans doute Angela Merkel, sacrée championne de la crise. Le seul risque porte sur le score de ses alliés politiques du FDP ; s’il s’avère insuffisant, la chancelière devra trouver de nouveaux partenaires pour former son gouvernement.

Au final, gardons en tête que même si la BCE, et les leaders de la zone euro ont œuvré efficacement en 2012, la route qui ramène à la croissance est encore longue.

Les places financières européennes

À Paris, l’indice CAC 40 a clôturé stable (+0,03% à 3.705,88 points). Le Footsie britannique a cédé 0,18%, et le Dax allemand 0,48%, tandis que l’indice EuroStoxx 50 reculait de 0,15%.

© Optionsclick

* * * * * * * * * *
Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles d’OptionsClick, blog.optionsclick.com, OptionsClick.com ni d’aucun de leurs employés. Le contenu de cet article n’est en aucun cas destiné à porter conseil aux traders d’options binaires ou à tout autre investisseur. Veuillez noter : Tout investissement, quelle que soit sa nature, comporte des risques relatifs. Il est possible que vous perdiez la totalité de votre investissement. Veillez à toujours effectuer vos propres recherches, demander des conseils professionnels et prendre des décisions qui vous sont propres lorsqu’il s’agit de placements financiers.
bertrand
Modérateur et Trader à mes heures perdues
Messages: 1299
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Optionbinaire.forex.fr Lieu: Paris
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
 
Revenir en hautPage: 12
Modérateur: christopher dembik
Obtenir les derniers messages directement sur votre PC

LES MEILLEURS BROKERS

  • 40% (154 COMMENTS_VOTES)  
    • Compte MAM/PAMM
    • Levier Max 1:300
    • STP Broker
    Plus d'info
  • 50.869565217391% (506 COMMENTS_VOTES)  
    • CopyFunds
    • Académie de trading
    • Centre de formation
    Plus d'info

Bannière

Fiche technique sur les gestionnaires de compte forex

Fiche technique sur les gestionnaires de compte forex

Qu'est-ce qu'un gestionnaire de compte forex?

Un gestionnaire de compte forex est une personne, normalement compétente, travailla....

Suite...

Comment bâtir une stratégie de trading Forex?

Comment bâtir une stratégie de trading Forex?

Le b.a.-ba à savoir sur le Spot Forex avant de commencer Le Forex est en vogue, pour de bonnes raisons. Avec la démocratisation d'internet, les particuliers ont désormais accès, en seulement quelques clics, à quasiment tous les marchés financi....

Suite...

Fiche sur le CopyTrader et l'imitation dans le trading

Fiche sur le CopyTrader et l'imitation dans le trading

La vague de l'imitation dans le trading Forex  Selon une étude réalisée en 2011 par l'Aite Group concernant le trading en ligne - un phénomène en pleine expansion dans le monde occidental - de plus en plus d'investisseurs débutants ont recour....

Suite...

Fiche technique sur les comptes Forex islamiques

Fiche technique sur les comptes Forex islamiques

Qu'est-ce que la finance islamique?

La finance islamique est née dans les années 70 avec l’intention de structurer des services bancaires et des produits financiers compatibles avec les préceptes du Coran. Depuis qu....

Suite...

Fiche technique sur les comptes gérés Forex

Fiche technique sur les comptes gérés Forex

En trading, il est parfois difficile pour un particulier de réaliser des profits sur le long terme. Ce n'est pas impossible mais, pour y parvenir, il faut y consacrer souvent beaucoup de temps, afin de comprendre le fonctionnement du marché, de s'e....

Suite...

Fiche technique sur Zulutrade

Fiche technique sur Zulutrade

Qu’est-ce que Zulutrade?

Zulutrade est une plateforme de copytrading fondée en 2006, qui offre la possibilité de convertir les signaux de fournisseurs que vous aurez choisis en ordre....

Suite...

Fiche technique sur le trading automatique

Fiche technique sur le trading automatique

Qu'est ce que le trading automatique? Comme son nom l’indique, ce type de trading s’oppose à celui discrétionnaire, c’est-à-dire manuel. Un automate, ou robot de trading, s’occupe de passer des ordres d’achats ou de ventes à votre plac....

Suite...

Fiche technique sur le swing trading

Fiche technique sur le swing trading

Qu'est-ce que le Swing Trading?

Le Swing trading est une technique de trading qui, comme son nom l’indique, vise à profiter des "oscillations" du marché.

A qui s'adresse le Swing Trading?

Il s’agit d’une méthode simple, à la po....

Suite...

Fiche technique sur le micro trading

Fiche technique sur le micro trading

Qu'est-ce que le micro trading? Pour faire simple, le micro trading  est une approche de trading intra day qui consiste à consacrer la première heure de cotation sur les marchés financiers au trading. C'est en général une période très propic....

Suite...

Fiche technique sur le trading hebdomadaire

Fiche technique sur le trading hebdomadaire

Qu'est-ce que le trading hebdomadaire? Le trading hebdomadaire est une approche de trading qui est relativement peu connue des investisseurs individuels alors que beaucoup de professionnels l'utilise. Il s'agit simplement de baser son analyse graphi....

Suite...

Fiche technique sur les spreads Forex

Fiche technique sur les spreads Forex

Le spread est une quantité de pips fixes ou variables qui représente la différence entre le prix de vente et le prix d'achat d'un actif financier. C'est sur le spread que se rémunèrent les brokers forex. Juste au moment de clore le trade, vou....

Suite...

Fiche technique sur les futures

Fiche technique sur les futures

Qu'est-ce que sont les futures? Les contrats futures, aussi appelés contrats à terme, permettent d'acheter ou de vendre un sous-jacent à un prix donné. Il peut s'agir de différents actifs: devises, matières premières, taux d'intérêt, métau....

Suite...

Fiche technique sur le pétrole

Fiche technique sur le pétrole

I. Le trading sur le pétrole en bref

Le brut est échangé au NYMEX de New York et à l'ICE de Londres. Pour avoir accès aux cotations en temps réel, il s'agit simplement de se reporter à Reuters ou aux Platt's Oilgram Price reports. Le pétr....

Suite...

Fiche technique sur les plateformes de trading Forex

Fiche technique sur les plateformes de trading Forex

La méthode traditionnelle de trading interbancaire, où tout était écrit sur papier, a laissé sa place à une méthode électronique perfectionnée et plus précise. Une plateforme de trading qui s’avère désormais primordiale afin d’effectu....

Suite...

Fiche technique sur le trading mobile

Fiche technique sur le trading mobile

Du fait du développement et du nombre croissant d'utilisateurs de Smartphones et d'iPhones, nombreux sont les traders qui décident de recourir à ces nouveaux gadgets technologiques afin d'investir sur les marchés financiers. I. Les avantages du....

Suite...

Fiche technique sur les obligations

Fiche technique sur les obligations

Qu'est-ce que sont les obligations?

Plusieurs types d'obligations existent:

- les obligations d'Etat qui représentent un titre de créance sur le Trésor public. En France, il s'agit par exemple de l'OAT et en Allemagne du Bund qui fait ....

Suite...

Fiche technique sur l'or

Fiche technique sur l'or

Qu’est-ce que l’once d’or ? Considéré comme une « relique barbare » par l’économiste britannique John Maynard Keynes, l’or a connu un véritable renouveau au cours des dernières années. En regardant de près l’évolution des cours....

Suite...

Fiche technique sur le Spread betting

Fiche technique sur le Spread betting

Qu’est-ce que le Spread betting ?

Le Spread betting est une méthode de trading de plus en plus populaire ces dernières années. C’est un système basé sur les paris sportifs, et qui a été ensuite transposé à la finance et aux marchés....

Suite...

Fiche technique sur les devises exotiques

Fiche technique sur les devises exotiques

Qu’est-ce que sont les devises exotiques ? Les devises exotiques sont les devises qui ne sont pas beaucoup échangées sur le marché des changes. Elles proviennent habituellement de pays en voie de développem....

Suite...

Fiche technique MetaTrader Mt4 Mt5

Fiche technique MetaTrader Mt4 Mt5

 

Pour un nouveau venu sur le marché du Forex, il est facile de se perdre au milieu de toutes les offres qui circulent sur Internet. Nombreux sont les brokers qui proposent leur propre plateforme de trading mais, de plus en plus nombreux ....

Suite...

Fiche technique sur les CFD

Fiche technique sur les CFD

Qu'est-ce que sont les CFD? Les CFD (« contrat pour la différence ») sont des produits dérivés simples qui sont apparus il y a seulement quatre ans en France mais qui connaissent un succès croissant auprès des investisseurs. Ils permettent de....

Suite...

Twitter

Suivez-nous gratuitement sur twitter pour recevoir notre actualité en temps réél:
http://twitter.com/forexfr

S’inscrire

S’inscrire gratuitement sur forex.fr vous permet de pleinement bénéficier des fonctionnalités du site.
Pour s'inscrire cliquez ICI

RSS

Les fils RSS sont utilisés pour diffuser l’actualité sans avoir à visiter le site.
Abonnez-vous gratuitement au fil RSS d’actualité Forex.

Facebook

Forex.fr est aussi sur Facebook. Visitez la page forex.fr sur Facebook.

Newsletter

Recevez gratuitement le bulletin d'information hebdomadaire du forex par email.