day_trader.jpgTous les opérateurs du marché des devises souhaitent, dans l'absolu, pouvoir trader avec un compte bien fourni, de plusieurs centaines de milliers d'euros voire plus. Cependant, de telles sommes ne sont évidemment pas à la portée de tous les traders. Nombre d'entre eux sont obligés de se contenter de comptes de petite taille, couvrant notamment juste la marge.

Trader avec un petit compte nécessite de mettre en oeuvre une stratégie de money management très stricte étant donné que les traders concernés ne possèdent pas vraiment de marge de manoeuvre en cas d'erreur ou de perte importante. Par exemple, si un compte de trading ne couvre que la marge requise de 500 euros, en cas de perte d'un montant de 600 euros, l'opérateur est dans l'impossibilité de trader de nouveau jusqu'à ce qu'il dépose de l'argent sur son compte.

Trader avec un petit compte/un mini compte

Trader avec un petit compte est en fait considérablement plus difficile que de trader avec un compte  bénéficiant d'un apport personnel important car ce dernier est dans la possibilité de couvrir les pertes éventuelles. De plus, de tels comptes permettent de mettre en oeuvre une stratégie de trading beaucoup plus flexible (ex: plusieurs contrats) alors qu'un petit compte limite considérablement la possibilité de stratégies à mettre en place.

De plus, un trader possédant un faible apport personnel est soumis à un stress nettement plus considérable. En effet, si un trader sait qu'il ne peut pas se permettre de faire un seul trade perdant, en raison de la faiblesse de son apport personnel qui ne couvre que la marge, il est soumis à un stress psychologique important. Même si un trader réussit à gérer la pression liée, ce qui est déjà relativement difficile, personne, même les meilleurs traders, ne peuvent éviter systématiquement de faire des trades perdants. Ainsi, les traders possédant un petit compte de trading sont soumis à une pression plus importante, qu'il est difficile à gérer, et sur laquelle ils ont peu de contrôle.

Conseils pour les petits comptes de trading

Néanmoins, en dépit de ces désavantages, il est parfaitement possible de s'en sortir aisément avec un petit compte de trading. Il suffit en fait de suivre quelques conseils utiles.

L'utilisation de l'effet de levier
L'effet de levier permet aux traders de pouvoir trader un montant plus important qu'ils ne possèdent réellement en cash. Par exemple, pour le marché des actions, il est généralement admis qu'il est nécessaire de posséder en cash au moins 25 à 30% de la valeur du trade. Pour le marché des warrants, sur lequel l'effet de levier est plus important, il suffit de simplement 15% de la valeur du trade en cash. En fait, il faut comprendre que l'effet de levier ne doit pas être utilisé afin d'augmenter la taille du trade mais plutôt afin de réduire la marge requise.

Trader avec précaution
Alors que les traders possédant des comptes de trading importants peuvent se permettre de prendre des risques élevés, les traders possédant des petits comptes de trading doivent être beaucoup plus prudents et s'assurer que les risques pris sont parfaitement bien calculés.

La règle du « One percent risk »
Se conforter à cette règle permet aux traders de bénéficier de presque les mêmes garanties que les traders possédant un compte de trading important. De nombreux traders professionnels se confortent également à la règle du « one percent risk », peu importe la taille du trade en question, car c'est une technique très efficace de gestion des risques.

Ainsi, en contrôlant le stress spécifique lié aux petits comptes de trading, en se focalisant sur une gestion des risques efficace et stricte, et en appliquant correctement la règle du « one percent risk », il n'y a aucune raison pour laquelle un petit compte de trading ne soit pas rentable.