livre_sterling_3.jpgEn ce mercredi après midi, la livre sterling s'affichait en baisse face aux autres monnaies, les cambistes attendant avec beaucoup d'anxiété le rapport trimestriel sur l'inflation de la Banque d'Angleterre. D'après certaines sources, ce rapport pourrait contenir des éléments inquiétants concernant l'état de l'économie britannique. Par ailleurs, la rallonge de 50 milliards de livres décidée la semaine dernière par la Banque d'Angleterre a éveillé des soupçons parmi les investisseurs. D'après les analystes du marché des changes, la publication du rapport devrait accentuer la baisse constatée depuis le début de la semaine de la livre sterling.

De son côté, l'euro s'affichait aussi en baisse, cette fois ci face au dollar. La monnaie unique européenne évoluait en dessous de 1,41 dollar dans l'attente de la fin de la réunion de la Réserve Fédérale. Depuis vendredi dernier, le dollar fut porté par l'hypothèse d'un relèvement des taux. Cependant, les experts du marché des changes s'accordent sur le fait qu'une telle éventualité est prématurée. Par conséquent, le communiqué de la Fed devrait s'efforcer de désamorcer de telles attentes, quitte à souligner fermement que l'inflation est contenue.

Enfin, alors que le ministre des Finances russe a affirmé en début de semaine qu'une nouvelle dévaluation du rouble est exclue tant que les prix du pétrole continuent d'augmenter, la devise russe a accentué sa baisse face aux autres monnaies aujourd'hui suite à la publication de mauvaises statistiques. En effet, le PIB russe a accusé une dégringolade de 10,9% au deuxième trimestre sur un an, en dépit de la remontée des prix des matières premières. D'après la Banque centrale, le rouble ne devrait pas se stabiliser avant plusieurs semaines, voire mois, notamment en raison de la baisse récente des indices boursiers.