ecofin5.jpgLes points essentiels

-    Le livre beige a envoyé des messages contrastés. L’économie se stabilise ou même s’améliore, mais les consommateurs ne dépensent toujours pas plus et le marché du travail reste faible.

-    Le sentiment positif sur les marchés financiers se poursuit.

-    Le marché du Forex continue de prendre sa direction des marchés actions.

La situation sur les marchés


Le livre beige (le sondage régional de l’économie américaine par la Fed) a été contrasté.  D’un côté, les banques régionales qui composent  la Fed enregistrent une amélioration de l’activité économique mais les consommateurs ne dépensent toujours pas plus et le marché du travail reste faible.

Le marché américain a fini hier soir en hausse, malgré un repli en fin de séance suite aux résultats du Livre beige. Les gains ont été emmenés par les sociétés technologiques et industrielles, alors que les sociétés liées à la grande consommation ont eu évidemment une faible soirée suite au message pessimiste concernant la consommation.

Le sentiment positif a continué ce matin sur les marchés asiatiques, à l’exception du marché intérieur chinois. Même des mauvaises nouvelles en provenance du Japon n’ont pas pu contrarier le bon sentiment.

Le marché du Forex continue à être influencé par le marché actions. Le dollar et le yen se sont légèrement dépréciés alors que la livre sterling s’est renforcée en prévision de la décision de la Banque d’Angleterre sur les taux d’intérêt, qui devrait le laisser à 0.50%. Comme nous l’écrivions hier , en parallèle à la hausse du prix du pétrole, la paire EUR/USD va en direction du prochain point de résistance, enregistré la dernière fois le 18 décembre dernier, à 1.4720.

Aujourd'hui, la Banque Centrale du Canada (BoC) doit fixer son taux d’intérêt. Il ne devrait pas y avoir de surprise et le taux restera très probablement à son niveau actuel. Dans ce cadre, le dollar canadien s’est progressivement renforcé depuis que la BoC a parlé directement de sa force en juillet. On attend une nouvelle mention de la devise dans le communiqué qui sera publié aujourd’hui, ce qui risque d’influencer les échanges, particulièrement dans la paire USD/CAD. Dans une perspective de plus long terme, nous nous attendons à ce que la reprise mondiale et la montée des prix des matières premières encouragent la force du CAD. Rappelons que le Canada est riche en matières premières et que la recherche minière est une industrie dominante dans ce pays.

Vu les conditions, il faut continuer avec la prudence et trader raisonnablement en prenant un levier logique qui permet de pardonner les erreurs. N'oubliez pas vos stops et bon trading!