ap_euro_dollar_070920_ms.jpgLa situation sur les marchés: le dollar poursuit sa chute alors que les actions et l'or montent.

La faiblesse du dollar reprend alors qu'il atteint un nouveau niveau annuel le plus bas face à l'Euro, dans un contexte d'euphorie boursière et sur le marché de l'or. Le S&P a clôturé à 1052 points, son record pour l'année 2009, soutenu par les commentaires de Warren Buffet selon lesquels il achète des actions. L'or a également atteint un niveau record de 1017.8 points après une courte consolidation.


Cependant, la faiblesse du dollar n'est pas évidente contre toutes les monnaies puisque dans la paire AUD/USD, les échanges se font toujours en-dessous du niveau record de la semaine dernière, 0.8674. Les paires USD/CAD et USD/JPY sont dans une situation semblable. Dans la mesure où on attend une poursuite du rallye de l'or vers son record historique de 1033.9, le dollar restera malgré tout sous pression à court terme et on peut s'attendre à une poursuite de sa faiblesse, y compris face au CAD, au Yen et au AUD.

La Livre sterling continue d'être la devise la plus faible cette semaine avec la poursuite de sa chute libre. En particulier, la paire EUR/GBP a passé le niveau de 0.89 et se fixe maintenant comme prochain objectif le niveau de 0.90. Du point de vue psychologique, casser ce niveau pourrait avoir des conséquences importantes. La Livre continue de souffrir de spéculations sur la baisse du taux d'intérêt par la Banque d'Angleterre.

L'attention va se tourner aujourd'hui vers les chiffres de l'emploi en Angleterre, alors qu'on attend une montée du chômage à 8.0% pour le mois de juillet. A moins d'une surprise favorable, on s'attend à une poursuite de la baisse de la Livre. En Europe, on attend aussi des nouvelles en provenance de Suisse avec les chiffres des ventes de détail, qu'on attend en hausse de 0.7% annualisées, et l'indice ZEW. L'indice des prix à la consommation (IPC) pour l'Eurozone sera aussi publié, ce qui influencera la volatilité sur l'Euro. On attend une hausse mensuelle de 0.3% pour une baisse annuelle de 0.2%, sur la base du mois d'août.

Sur le front du GBP/CHF, l'écroulement de cette semaine est en ligne avec les attentes techniques. A plus long terme, le rebond depuis le niveau le plus bas enregistré en décembre (1.5111) est toujours considéré comme une correction sur la longue baisse depuis le plus haut niveau de 2007, à 2.4964. Nous continuons à attendre une poursuite de cette baisse, probablement à terme en-dessous du niveau de décembre dernier. Une chute sous le niveau de 1.6620 nous confirmera dans notre hypothèse.

On attend de nombreuses données économiques en provenance des Etats-Unis aujourd'hui. L'IPC pour le mois d'août devrait monter de 0.3%, alors qu'en en rythme annualisé, le niveau de baisse se modère pour passer de -2.1% à -1.7%. Le noyau de l'IPC devrait augmenter de 0.1%, mensualisé pour une baisse de 1.4% en rythme annuel. La production industrielle devrait s'améliorer de 0.7% en août, confirmant la reprise économique. Le dollar devrait s'échanger nerveusement dans l'attente de ces chiffres.

Bon trading et n'oubliez pas vos stops !