petrole.jpgLes points essentiels :

-
L'or et le pétrole continuent leur ascension à 73 dollars le baril et 1056 dollars l'once, respectivement.
-
Les actions continuent de monter sur les marchés mondiaux avant les résultats du troisième trimestre.
- Peu de mouvements sur le marché des devises .
- Les prix de l'immobilier en Grande-Bretagne continuent de rebondir.

La situation sur les marchés :

Les actions US continuent leur rallye dans une session avec un faible volume, pour cause de jour férié (le marché obligataire était quant à lui fermé). Les attentes de bons résultats trimestriels ont poussé les actions de nouveau à la hausse, tirée par les financières et les énergétiques, elles-mêmes encouragées par la hausse du prix du pétrole, qui a atteint les 73 dollars le baril. Seuls les actions des groupes industriels et des télécoms ont enregistré un recul.

En Asie, la session a été tranquille mais s'est tout de même distinguée par de belles hausses. Le Nikkei a pris 0.60% et le Hang Seng 0.79%.

Le marché des devises n'avait de direction particulière ces dernières heures bien que le NZD a réussi a faire mieux que les autres monnaies du G10. La paire EUR/USD continue de flirter avec le niveau de 1.48, sans toutefois parvenir à percer ce niveau pour l'instant. La paire EUR/GBP est restée pour l'instant au niveau de hier, à 0.9360. Le Yen est légèrement plus faible contre l'Euro alors que le SEK et le NOK se sont légèrement renforcés.

Les dernières nouvelles économiques continuent en Grande Bretagne continuent de montrer que le marché immobilier rebondit et que la chute libre des prix a été enrayée. L'indice « RICS house price balance » a montré que le nombre de contrôleurs ayant constaté une hausse des prix par rapport à une baisse est monté de 11% en août à 22% en septembre, dépassant le consensus, qui était de 15%.

Au Japon, en revanche, les prêts bancaires ont augmenté moins que prévu, en dépit de la croissance rapide et inattendue de l'offre de monnaie.

En Allemagne, on attend les chiffres du ZEW, et nous nous attendons à une nouvelle hausse.

Le prix de l'or a poursuit sa progression de 8 USD l'once pour atteindre les 1056 dollars l'once dans un volume très faible, toujours pour cause de jour férié.

Le discours du Président new-yorkais de la Fed Dudley et du vice-président Kohn attireront l'attention. Leurs positions ont été jusqu'à maintenant très en faveur de l'allègement monétaire. Tout changement de positions pourrait avoir des conséquences sur les marchés, surtout les obligataires.

Enfin, les rapports trimestriels des sociétés vont se poursuivre.

Sur le marché des devises, un rapport du Centre britannique pour la recherche économique et du monde des affaires a prédit que les taux resteraient à leur plus bas historiques de 0.5% pendant 2010 et en-dessous de 2% jusqu'en 2014! Le rapport a aussi prédit que la livre pourrait tomber jusqu'à 1.40 contre l'USD et tomber sous la parité contre l'EUR. L'EUR/GBP est monté après la publication du rapport et est resté à ce haut niveau depuis. Une forte résistance a été trouvée au niveau de 0.9417 (le niveau le plus haut du 27 mars) et la paire semble être clairement survendue. Sur le front de la paire EUR/USD, au-delà de 1.48, le niveau test est toujours clairement 1.4867, où on trouve une très forte résistance . Si l'Euro parvenait à casser cette résistance, le prochain niveau a testé est celui de 1.5164.

En Scandinavie, les chiffres de l'inflation sont attendus aujourd'hui et le consensus est pour une nouvelle baisse. L'inflation est attendue pour le mois d'août en baisse annualisée de 0.8% et de 1.4% en septembre alors que l'inflation de base devrait baisser de 1.9% à 1.5%. Ces chiffres ne sont pas les pus importants aujourd'hui pour les décideurs suédois, mais le taux d'intérêts et le SEK pourraient en être affectés si on assiste à une importante surprise. La paire EUR/SEK a pour l'instant un fort point de résistance autour de 10.3950 (le point le plus haut du 11 août) alors qu'on a un fort support à 10.1420, le niveau le plus bas du 1er octobre. 

Nous attendons les chiffres norvégiens pour les ventes de maison du troisième trimestre demain.

N'oubliez pas vos stops et bon trading!