forex-en-france.jpgL'actualité des marchés:

- Les actions US ont fini en légère baisse. Le pétrole est à son plus haut niveau de l'année et l'or est à son plus haut niveau historique.

- La BoJ a gardé son taux d'intérêts inchangé à 0.1% tout en poursuivant son programme d'achat d'obligations d'entreprises.

- L'USD poursuit sa chute contre les devises du G10 – la paire EUR/USD casse un important niveau de résistance

La situation sur les marchés

Les actions US ont terminé en très légère baisse hier soir avec un recul de 0.28% du S&P 500, emmenées par des mauvais résultats trimestriels de Johnson et Johnson.

Les futures sur le pétrole sont montés à 75USD le baril, leur plus haut niveau depuis un an. On attend que les réserves de pétrole américaines aient monté d'un million de barils la semaine dernière. L'optimisme sur le marché de l'énergie est la principale raison de cette hausse et la répercussion de cette hausse sur le marché des devises se fait sentir sur le dollar canadien, qui s'est renforcé récemment et est presque à parité avec l'USD et le CHF.

L’or a quant à lui atteint un nouveau sommet historique à 1069,85 dollars l’once, ce qui soutient l'AUD, qui a atteint le niveau de 0.9147 contre l'USD.

Le vice-président de la Fed , Kohn, a fait un discours mesuré qui ne laisse en rien présager un tour de vis monétaire. Au contraire, il  a dit que le principal risque restait le déflation. Le discours a provoqué une forte hausse sur le marché obligataire.

Au Japon, la BoJ a laissé inchangé son taux d'intérêts à 0.1% et s'est abstenu de dire si elle allait arrêter son programme d'achat d'obligations de sociétés. La banque centrale est un peu plus optimiste sur l'état de l'économie, en disant qu'elle a commencé à se remettre. Le marché ayant anticipé la décision, il n'y a pas eu d'événements particuliers en réponse.

Sur le marché des devises , l'USD est de nouveau en recul face à toutes les monnaies du G10, poussé par le nouvelle hausse du pétrole. La paire EUR/USD a finalement réussi a briser une forte résistance au niveau de 1.4867 pour atteindre ce matin le niveau de 1.4888 et l'Euro prend clairement maintenant la route des 1.50. L'optimisme sur le marché des actions, la montée des prix du pétrole et de l'or semble indiquer  que ce niveau psychologique sera atteint bientôt. L'USD n'est pas soutenu par la possibilité de taux d'intérêts plus élevés et les discours incessants des banques centrales sur la nécessité de diversifier leur position en dollar contribuent à sa faiblesse. Nous nous attendons à le voir arriver au niveau de 1.52 dans les 3 prochains mois. L'AUD, le NZD et le JPY se sont bien comportés, alors que la paire EUR/SEK est en hausse de 0.2% depuis hier suite aux bons chiffres de l'inflation en Suède alors que le EUR/NOK est en baisse de 0.2%. Le GBP, qui s'était de nouveau affaibli après les chiffres de l'inflation de hier, a rebondi et se retrouve à un niveau de 0.9330 contre l'Euro ce matin.

N'oubliez pas vos stops !