reseverve federale FEDAujourd'hui encore l'actualité économique est tournée vers les états unis.

Même si les risques d'inflation sont encore existants,  la FED a décidé de changer une de ses principale priorité qui était la lutte contre l'évolution de celle-ci  pour se repositionner sur la croissance.


La réduction radicale des taux directeurs de ces derniers jours vient encore confirmer ce choix.

L'actuel président de la réserve fédérale Ben Bernanke opte pour l'accroissement de la croissance dans le but d'enrailler la crise du marché immobilier. Le pari en gros, car rien ne dit que l'inflation ne va pas continuer de se détériorer, et ce n'est ni la flambée du prix du pétrole  et ni les déficits du au vieillissement de la population américaines qui pourront nous rassurer.

Pourtant et ce pour la première fois depuis presque un an les prix a la consommation ont reculés en aout de 0.1%.Ce qui devrait réconforter un peu la FED sur son choix.