dsk_fmi.jpgAux Etats-Unis, de bon chiffres ont été publiés vendredi. Les reventes de logements ont atteint en septembre leur plus haut niveau depuis 2 ans avec une hausse de 9.4%.

Dominique Strauss-Kahn, le directeur du FMI, a annoncé que la reprise économique mondiale pourrait débuter déjà à la fin de cette année, alors que les précédentes estimations tablaient sur le premier trimestre 2010. Selon le FMI, les attentes de croissance mondiale s’élèvent à 3% l’an prochain, contre -1% pour l’ensemble 2009.

Au Royaume-Uni, pour le sixième trimestre consécutif, le PIB s’est contracté de 0.4% pour la période de juillet à septembre, alors que presque tous les économistes tablaient sur une hausse de 0.2%. Ces chiffres anéantissent les espoirs d’une reprise rapide de la croissance anglaise. En outre, le gouvernement se verra peut-être contraint de renforcer son programme d’injection de liquidités. La livre sterling risque de continuer de souffrir de cette situation.

Dans la zone euro, l’indice d’activité des services a progressé en octobre pour atteindre 52.3 points, contre 50.9 en septembre. Ce chiffre, au-dessus de la barre des 50, démontre une poursuite de la  croissance du secteur. L’activité manufacturière a également dépassé les attentes et s’affiche à son meilleur niveau depuis 18 mois à 50.7 points.

En Allemagne, l’indice IFO du climat des affaires atteint en octobre son meilleur score depuis un an à 91.9, contre 91.3 le mois précédent, confirmant la reprise.